Cuire le taro à l'eau

Article publié , mis à jour , dans Cuisson du taro.

C'est un impératif de cuire le taro avant de le consommer et on peut le faire à l'eau. Il n'est pas compliqué de mettre en route cette opération culinaire qui est bouclée généralement en moins de 30 minutes. A la suite de celle-ci, le taro conserve plusieurs de ses éléments nutritifs dont le calcium, le fer, les fibres et de nombreux acides aminés. Mais il est essentiel de bien s'y prendre en respectant notamment le temps de cuisson indiqué.

Le taro est un tubercule de la famille des Aracées qu'on appelle aussi dachine, madère ou chou chine. Il est très nutritif et a même des vertus thérapeutiques. Ses propriétés anti-anémiques et sa capacité à assurer une protection contre les pathologies cardiovasculaires ont été mises en évidence par les scientifiques. Il est cependant déconseillé de consommer le taro cru. Le tubercule doit toujours être cuit et cela peut se faire à l'eau. Ce mode de cuisson convient bien à cette espèce qui, après, ne perd rien de ses atouts nutritionnels.

Préparation

Le taro doit être bien ferme et lourd. L'épluchage du tubercule commence avant toute chose et se fait avec un couteau bien tranchant. Les spécialistes conseillent de porter un gant pour un retrait sans risque de la peau du taro qui est particulièrement dure. Cette opération se fait plus facilement sous l'eau courante. Cette façon de faire permet en outre de mieux se débarrasser du liquide visqueux que contient le taro. Le tubercule est ensuite découpé en morceaux de même taille qu'il est nécessaire après de bien laver.

Cuisson

Les morceaux de taro sont placés dans une casserole. On y verse ensuite de l'eau de manière à les couvrir entièrement et on dépose la casserole au feu. L'ajout de sel est recommandé.

Il faut attendre patiemment que l'eau frémisse afin que le taro cuise. Après le commencement du frémissement, une attente de 15 minutes est nécessaire pour la cuisson du tubercule. Toutefois si le tubercule a été longtemps conservé avant la cuisson (et est donc devenu un peu sec), il est préférable de le laisser au feu pendant 20 à 25 minutes.

Lorsque le taro est cuit, il devient mou. En ce moment, il peut être pénétré facilement par une fourchette. Les morceaux de taro sont retirés de l'eau de cuisson et disposés dans une assiette. Il est conseillé de consommer ce tubercule lorsqu'il est encore chaud ou tiède pour une mise en bouche plus agréable. Si on laisse le taro refroidir, il peut se durcir et être difficile à manger.

Consommation

Le taro cuit √† l'eau peut √™tre consomm√© tel qu'il est. Il est toutefois plus int√©ressant de l'accompagner d'une petite sauce tomate, d'une p√Ęte de piment r√©alis√©e avec de l'oignon et de la tomate ou d'Ňďufs brouill√©s. Le taro peut int√©grer ais√©ment des salades. Le tubercule est tr√®s souvent cuit √† l'eau pour en faire une pur√©e, en √©tant associ√© √† plusieurs ingr√©dients comme du chou, du piment et de la tomate.

Aussi, cette cuisson est faite lorsqu'on décide d'utiliser le taro pour faire du foutou, un plat populaire dans certains pays africains.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.