Cuire le manioc à l'eau

Article publié , mis à jour , dans Cuisson du manioc.

La cuisson √† l'eau convient parfaitement au manioc. Cette m√©thode est d'ailleurs la plus mise en pratique avant de consommer ce tubercule et surtout la plus simple √† mettre en Ňďuvre. Cuit ainsi, le manioc conserve l'essentiel de ses valeurs nutritives √† condition de ne pas trop d√©border sur le temps de cuisson indiqu√©.

Issu de la famille des Euphorbiacées, le manioc doit être cuit avant d'être consommé. Et la technique culinaire fréquemment employée pour ce tubercule est la cuisson à l'eau. Le processus peut être conduit en un quart d'heure environ. La cuisson à l'eau permet de conserver les principaux nutriments du manioc dont les fibres et les vitamines C et B. Il faut toutefois le faire en respectant un certain timing.

Préparation

Le manioc ne peut être cuit à l'eau avec sa peau coriace. Il est donc nécessaire de la retirer en utilisant un grand couteau tranchant. Une fois que c'est fait, on la fend en deux dans le sens de la longueur et on enlève les éléments ligneux en son sein. Le manioc est ensuite découpé en plusieurs morceaux.

A la suite de la cuisson à l'eau, le tubercule peut ne pas être délicieux. Si c'est le cas, c'est que le manioc choisi n'est pas de bonne qualité. Pour éviter une telle situation, il est recommandé de choisir un tubercule sans moisissures et bien ferme. Il ne doit pas dégager une forte odeur qui est le signe d'un mauvais état interne.

Si on possède du manioc et qu'on a l'intention de le cuire bien plus tard, il faut le conserver dans de l'eau. Cela évite qu'il sèche, une situation qui ne facilite pas sa cuisson à l'eau.

Cuisson

Il n'est pas nécessaire d'attendre que de l'eau mise dans une casserole soit en ébullition avant d'y plonger les morceaux de manioc. Il est possible de placer le tubercule directement dans l'ustensile contenant de l'eau, de mettre au feu et d'attendre que l'ébullition soit effective. Les morceaux de manioc doivent être entièrement couverts par l'eau. L'ajout de sel est permis.

Apr√®s l'√©bullition, il faut attendre 10 √† 15 minutes avant de mettre fin √† la cuisson. Les morceaux de manioc deviennent plus tendres et sont facilement p√©n√©tr√©s par une fourchette. La cuisson doit √™tre stopp√©e aussit√īt lorsque le tubercule est cuit afin d'√©viter qu'il absorbe l'eau dans laquelle il est cuit.

Consommation

Les morceaux de manioc peuvent √™tre consomm√©s directement. Il est toutefois plus int√©ressant de les agr√©menter d'une petite sauce onctueuse fait avec du piment, de la tomate, de l'huile et de l'oignon. Des Ňďufs brouill√©s peuvent √™tre r√©alis√©s pour accompagner le tubercule. Certains pr√©f√®rent le saupoudrer de piment en poudre et de sel avant de le manger. Dans tous les cas, il faut savoir que le manioc cuit √† l'eau est plus appr√©ciable lorsqu'il est consomm√© chaud.

Par ailleurs, la cuisson à l'eau du manioc précède toujours l'élaboration du foutou fait à base de ce tubercule.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.