Le piment séché et réduit en poudre

Article publié , mis à jour , dans Conserver du piment.

Une des meilleures façons de conserver longuement le piment est de le sécher et de le piler ensuite. De cette manière, il est plus facile de l'utiliser en cas de besoin pour donner un goût piquant à divers plats.

Lorsqu'on a en sa possession des piments en grande quantité, on peut les sécher et les piler pour une meilleure conservation.

Méthodes de séchage du piment

Il n'est pas possible de piler du piment frais et de le rendre en poudre. C'est pourquoi il est important de le sécher au préalable. Le séchage peut se faire de diverses manières.

Piment séché au soleil

Le séchage du piment au soleil impose une exposition à l'air libre. Ce procédé n'est efficace que dans les régions où le climat est sec. Il faut environ 3 jours de soleil pour avoir le résultat escompté : du piment craquant au toucher. Il est conseillé de suivre la météo afin d'avoir la certitude que du soleil de plomb est prévu au cours des 72 heures à venir.

Une exposition de 8 heures au moins par jour est suffisant. Avant de mettre le piment à l'air libre, il faut le couper en deux dans le sens de la longueur et y retirer les graines. On le met ensuite dans un grand récipient en laissant bien en évidence le côté coupé. Le récipient peut être placé partout même sur le rebord d'une fenêtre, pourvu que l'ensoleillement soit effectif à cet endroit. Chaque soir, il faut le faire rentrer en veillant à le couvrir avec un drap propre afin d'empêcher les insectes de s'y ruer.

Piment séché au four

Dans une zone où l'ensoleillement est faible, il faut plutôt opter pour le séchage du piment au four. On s'y prend en préchauffant le four à 80° C. Les morceaux de piment (coupé en deux) sont disposés sur une plaque de cuisson tout en évitant de les superposer. La plaque est ensuite mise dans le four et y reste pendant 6 à 8 heures, mais la durée dépend en réalité de la taille des piments. On peut les retourner à chaque fois pour un bon séchage. Les piments sont secs lorsqu'ils commencent à brunir. Il vaut mieux les retirer du four avant qu'ils ne noircissent !

Comment moudre le piment séché ?

Les piments étant bien secs, on peut les moudre au moyen d'un moulin approprié ou les piler à l'aide d'un mortier et d'un pilon.

Si la première solution s'avère plus simple et sécurisante, la seconde option exige rigueur et méthode pour avoir une poudre de piment de bonne qualité sans se faire mal.

Contraintes et précautions

Cette opération n'est pas facile car elle recommande beaucoup d'énergie et de la patience car il faut du temps avant que le piment sec soit réduit en poudre, surtout si la quantité à traiter est importante. Le port d'un protège-nez est recommandé, car il faut éviter de respirer la poudre de piment au risque d'être pris d'éternuements et de toux.

Durée de conservation

Le piment moulu peut être conservé à l'abri de la lumière et de l'humidité pendant un trimestre. Au-delà, il perd progressivement ses qualités gustatives, et se détériore.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.