Le mildiou du melon

Article publié , mis à jour , dans Melon, Maladies du melon, Mildiou.

Dans la famille des Cucurbitacées à laquelle appartient le melon, on remarque très souvent les symptômes du mildiou, une maladie qui a de graves conséquences sur les cultures. Et il n'existe pas à ce jour de variétés de melon résistantes à cette pathologie. C'est pourquoi, il importe de suivre les mesures prophylactiques et des stratégies de culture pour lutter contre la maladie.

Agent responsable et propagation

Le mildiou du melon est provoqué par un oomycète de la famille des Péronosporacées dénommé Pseudoperonospora cubensis. Il prolifère plus lorsque la culture est en plein champ, sous des conditions où il y a de récurrents épisodes pluvieux, des rosées longues, des brouillards et, parfois, sous des conditions chaudes. Le parasite peut infecter les plants de melon sous une température comprise entre 5°C et 28°C. Sa dissémination se fait par le biais des courants d'air, du vent, du ruissellement ou projection d'eau et des outils utilisés lors de la culture. Un développement du champignon est possible par les zoospores et les sporanges provenant de sa reproduction asexuée. Si toutes les conditions sont réunies, le cycle du parasite se fait entre 4 et 12 jours.

SymptĂ´mes

La maladie se signale premièrement sur les plus vieilles feuilles du melon à la suite d'une longue période d'humidité. Le feuillage en général est parsemé de taches huileuses de couleur vert clair à forme plus ou moins diffuse. Ces taches sont visibles au niveau de la face supérieure des feuilles. Quant au niveau inférieur des feuilles, on aperçoit une sorte de feutrage allant du gris-brun au violet foncé. Et c'est généralement tôt le matin, que cette tache est bien en évidence. En cas de gravité, les feuilles dessèchent et se recroquevillent en hauteur. Une chute de celles-ci est constatée en période de forte humidité.

Conséquences

Il faut savoir que lorsque le mildiou apparait sur le melon, les symptômes ne sont pas directement visibles sur le fruit. Toutefois, à la récolte, on remarque leur mauvaise qualité car ils sont souvent déformés et de petites tailles. On se rend compte aussi de la réduction de leur teneur en sucre. Cette maladie engendre en outre une chute drastique des récoltes.

Lutte contre le mildiou du melon

Par l'adoption de quelques mesures prophylactiques, il est possible de mener une bonne lutte contre le mildiou du melon. Il est bon par exemple de contrôler la qualité des plants avant de faire la plantation. Au niveau même de la conduite culturale, il faut aérer les abris et avoir une préférence pour les arrosages au goutte à goutte. L'usage de fertilisants azotés ne doit pas être abusif. En outre, les débris végétaux doivent être détruits en fin de culture. Un traitement préventif est aussi possible avec des fongicides.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.