Le ver de poireau ou teigne

Article publié , mis à jour , dans Poireau, Teigne des légumes, Chenilles.

Le ver du poireau, également appelé teigne du poireau, est un papillon lépidoptère connu scientifiquement sous le nom de Acrolepiopsis assectella ou Acroplepia assectella. Il attaque particulièrement les plantes de la famille des Liliacées particulièrement le poireau, l'ail et l'oignon. Il cause aussi des dégâts sur certains bulbes d'ornement comme les hémérocalles. Cet insecte est très fréquent au potager.

C'est un petit papillon dont l'adulte fait entre 16 et 18 mm d'envergure. Il a un aspect brunâtre et on aperçoit sur chacune de ses ailes une tache blanche. La larve produite par ce papillon est de couleur vert clair.

Comportement

C'est dans les débris végétaux ou les anfractuosités de l'écorce des arbres que les adultes hivernent. La première période de vol démarre en avril-mai quand la température nocturne est basse. Les femelles ne tardent pas à pondre leurs œufs desquels sort une première génération de chenilles. Et ce sont ces larves qui causent de grands dégâts dans les plantations. Chaque femelle peut pondre une centaine d'œufs sur une période de 20 jours. Après la sortie des larves, elles commencent à creuser des galeries dans les feuilles, vont s'installer dans les tiges de la plante hôte et se nourrissent de celle-ci durant une quinzaine de jours. Elles forment ensuite un cocon duquel émergera un papillon adulte. Il peut avoir au cours d'une année jusqu'à 3 générations de ver de poireau.

Dégâts causés

Les chenilles de l'insecte entrainent le jaunissement des feuilles qui finissent par s'étioler, et c'est finalement la croissance de toute la plante qui est mise à mal. Le feuillage est criblé de trous et de galeries et prend un aspect lacéré. A la récolte, on voit des galeries sur le fût du poireau ou sur le bulbe de l'oignon, ce qui rend inconsommable le légume attaqué.

Lutte

En respectant une bonne rotation des cultures, les attaques de ce ravageur peuvent être évitées. En différant aussi le repiquage des jeunes plants au potager après le mois de juin, il est possible d'éviter une infestation dès le premier vol de l'insecte. Avec un voile anti-insectes, les attaques du ver du poireau peuvent être limitées. Des pièges à phéromones sont des solutions de capture des adultes et la plantation de céleri ou de carotte dans les environs des plantes sensibles est une bonne méthode pour les repousser. En cas d'infestation avérée, des pulvérisations de purin de prêle sont recommandés.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.