AGRONEO

Le poireau

Article publié , mis à jour .

Plusieurs plantes de l'espèce Allium sont appelés poireau, même si ce terme désigne le plus souvent l'Allium porrum qui est la catégorie cultivée et dont il est généralement question lorsqu'on parle de cette plante. Celle-ci est cultivée comme une plante potagère et ses feuilles sont en réalité formées d'une pseudo-tige à la base dénommée fût. Elles sont la plupart du temps de couleur verte sombre ou verte jaunâtre, de forme plate et souvent large et sont consommées en tant que légumes. Le poireau appartient à la famille des Alliacées, anciennement Liliacées, et est originaire de la région méditerranéenne.

Variétés

Il existe une multitude de variétés de poireaux qu'on distingue principalement par leur longueur et grosseur, leur période de culture et leur précocité. En voici quelques unes :

  • Le Bleu de Solaise : Sa récolte se fait pendant l'hiver et sa capacité de résistance au froid est bonne. Le Bleu Solaise et une variété mi-tardive produisant un feuillage vert bleuté et un fût court dont la longueur ne dépasse pas les 25 cm.
  • Le poireau Saint Victor : Avec un fût long et gros, un feuillage bleu-violet particulièrement bien dressé, cette variété se développe durant l'hiver et au tout début du printemps. Elle est descendante du Bleu de Solaise.
  • Le poireau de Carentan : C'est une variété très rustique capable de supporter les saisons d'hiver les plus rudes. Pendant le printemps, la montée des graines se déroule lentement. Concernant son fût, il est court avec un diamètre de 4 à 6 cm pour une longueur comprise entre 2 et 25 cm.
  • Le gros long d'été : Il s'agit d'une variété précoce au développement très rapide et bien résistante à la chaleur. Avec des fûts longs et gros, sa récolte se déroule entre juin et juillet et peut se poursuivre jusqu'aux premières gelées.

Culture

On peut cultiver le poireau en faisant des semis en pépinière, à la volée ou en ligne, tout dépendant des variétés. Un éclaircissement est possible pour une bonne évolution des jeunes plants. Un repiquage de ceux-ci est à réaliser ensuite lorsque les tiges ont la taille d'un crayon. Mais il faut au préalable les « habiller », ce qui signifie faire un raccourcissement des feuilles et des racines. Il est préférable que le repiquage se fasse en profondeur afin que le fût soit de bonne longueur. Après cela, les jeunes plants doivent être installés à chaque 10 et 12 cm au fond de sillons espacés de 30 cm et profonds de 10 cm. Il faut ensuite les reboucher, les arroser et ensuite faire un buttage.

Condition de culture

Le poireau évolue bien dans les sols frais, bien drainé, riche en humus et profonds. En tant que plante rustique, les températures hivernales sont propices à sa culture. Une exposition au soleil est néanmoins conseillée pour une bonne évolution. On peut arroser la plante mais il ne faut le faire que lorsqu'on sent que le sol est sec. Car les arrosages excessifs peuvent provoquer des maladies.

Nuisibles

Plusieurs nuisibles s'attaquent au poireau et l'empêchent de bien se développer. On trouve ainsi de nombreux parasites dont la teigne du poireau et la mouche mineuse du poireau. Des maladies cryptogamiques entachent également la qualité de la plante. C'est le cas de la graisse du poireau, la rouille du poireau et le mildiou du poireau.

Récolte

Cinq (5) à sept (7) mois après la culture, on peut procéder à la récolte du poireau. Elle est souvent mécanisée, notamment chez les maraîchers professionnels. La récolte s'effectue aussi bien en été, en automne qu'en hiver.

Consommation

Le goût du poireau est à cheval entre celui de l'asperge et de l'oignon et s'apprécie mieux lorsque le légume est consommé cuit. On l'utilise pour la préparation de plats chauds tels que les potages, les pot-au-feu, les tartes et les quiches, mais aussi pour des plats froids en vinaigrette. En industrie, le légume est déshydraté avant de servir principalement à la préparation de potages.

Conservation

A l'achat du poireau, il faut privilégier la qualité. Les légumes droits et fermes sans tâches brunâtres et aux feuilles bien vertes doivent être choisis. Avec ce type de poireau, la conservation peut se faire convenablement et pendant longtemps. Il faut surtout éviter les poireaux ramollis, laissant voir des feuilles décolorées et séchées. Pour cette conservation, le légume peut demeurer au réfrigérateur pendant 2 semaines environ. La durée peut être plus importante (plus de 5 mois) si on décide de le congeler.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.