L'oseille de Guinée, Hibiscus sabdariffa

Article publié , mis à jour , dans Légumes feuilles.

L'oseille de Guinée, encore connue sous le nom de roselle est une plante herbacée appartenant à la famille des Malvacées. En Afrique de l'ouest, le calice coloré de la roselle sert à confectionner une boisson rafraîchissante appelée bissap notamment en Côte d'Ivoire. Le nom scientifique de cette plante dont les feuilles sont consommées comme légumes, est Hibiscus sabdariffa.

La plante et ses caractéristiques

L'oseille de Guinée est une plante tropicale, dont l'aire d'origine est l'Afrique occidentale. Sa taille à maturité varie entre 2 et 2,5 m. Ses feuilles comportent entre 3 et 5 lobes. Les fleurs ont, quant à eux, un diamètre généralement compris entre 8 et 10 cm. Ces fleurs ont une corolle dont les pétales ont une base rouge. Le calice a, lui, une couleur rouge vif. Les fruits de la roselle arrivent à maturité au bout de 6 mois.

Consommation de l'oseille de Guinée

Dans certaines régions l'oseille de Guinée est cultivée pour sa tige dont on extrait une fibre semblable au jute. Les feuilles bouillies, de la plante, sont consommés par différents peuples. Ils font notamment partie de l'accompagnement du Tchep une spécialité sénégalaise à base de riz. Les calices colorés séchés sont, de leur côté, exportés vers l'Allemagne et les États unis où ils servent de colorants alimentaires. En Afrique de l'ouest et au Mexique, ces sépales servent à fabriquer une boisson. Elles servent également à faire du thé dans certaines régions. Des propriétés diurétiques et laxatives sont aussi attribuées à ces sépales. Elles sont ainsi utilisées dans la pharmacopée traditionnelle pour le traitement de divers maux tels que la rétention d'eau. Elles servent également à traiter l'hypertension artérielle. Sur le plan nutritionnel, l'infusion des sépales est riche en anthocyanes, en vitamine C, en acide citrique et en acide malique.

Culture de l'oseille de Guinée

La roselle aime les sols humifères et bien drainés. Elle aime également les régions ensoleillées.

Fertilisation des sols et semis

Un apport de compost ou de fumier doit être fait pendant la préparation du sol. Les apports d'engrais minéraux ne sont utiles que sur les sols très pauvres.

Deux modes de multiplication peuvent être utilisés : le semis et le bouturage. Quelle que soit l'option choisie, il faudra respecter une distance de 80 cm entre les plants. Pour réussir le semis, on recouvre les graines d'oseille de Guinée d'une fine couche de terre. En raison de la dureté des graines, un trempage de 24 heures est recommandé en vue de garantir une germination homogène.

RĂ©colte

Les feuilles peuvent se récolter dès que les plantes ont atteint une taille suffisante. Cette récolte se fera en fonction des besoins. Il faudra cependant attendre la maturation des fruits pour récolter les sépales.

Maladies et ravageurs

La plante est peu susceptible aux maladies. Cependant, elle est attaquée par quelques ravageurs, dont les pucerons et les araignées rouges.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.