Le sitone du pois

Article publié , mis à jour , dans Pois gourmands, Maladies du pois, Charançons.

En Europe et en Amérique du nord, les cultures de pois sont menacées sérieusement par le sitone du pois, un insecte polyphage qui s'attaque également plusieurs autres légumineuses. Il passe généralement à l'attaque à partir du début du printemps jusqu'à la fin de l'été.

Insecte coléoptère de la famille des Curculionidae, le sitone du pois ou Sitona lineatus est originaire de l'ancien monde. On l'appelle aussi « charançon rayé du pois » ou « sitone linéaire ». L'insecte adulte mesure entre 4 et 5 mm de long et a une couleur allant du gris verdâtre au brun rougeâtre. Son corps est élancé et parcouru de 3 lignes claires et longitudinales le long du thorax et des élytres. Les femelles pondent des œufs globuleux de 3 mm de diamètre environ. Ils sont d'abord blanc ivoire avant de passer très vite au noir. De ses œufs sortent des larves blanchâtres, avec une tête qui est plutôt de couleur brun jaunâtre. Ces, larves, longues de 5 à 6 m et au corps apode, sont incurvées en C.

Comportement

Les femelles de l'insecte déposent leurs œufs en de petits groupes sur les tiges, les feuilles et aussi sur le pied de plantes hôtes. A ce sujet, une seule femelle peut déposer jusqu'à 1 400 œufs. Suite à l'éclosion, les larves font leur entrée dans le sol et attaquent les racines et les nodosités (petites boursouflures) qui s'y trouvent. Entre 4 et 8 semaines après a lieu la nymphose qui peut durer entre 2 et 3 semaines selon la température. Celle-ci peut se faire au stade des larves ou à l'état d'imago.

Signes d'infestation

Après s'être nourri des feuilles, les sitones du pois adultes créent sur celles-ci des encoches caractéristiques en forme semi-circulaire. Les racines sont rongées par les larves, ce qui entraine un flétrissement des plants. Il s'en suit une mauvaise production de pois du fait d'une incapacité pour la plante d'assimiler l'azote atmosphérique.

Lutte

Un bon travail du sol avant la culture et un sarclage régulier est nécessaire pour éviter d'attirer l'insecte. Pour un traitement curatif, on peut utiliser une infusion d'absinthe ou de tanaisie. Ces produits donnent de bons résultats lorsqu'ils sont appliqués en fin d'après-midi car le sitone du pois entre le plus souvent en activité la nuit. Il est également possible de saupoudrer le feuillage avec de la cendre broyée que ne supporte pas cet insecte.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.