Les nématodes du pois

Article publié , mis à jour , dans Pois gourmands, Maladies du pois.

La plupart des légumineuses est envahie par les nématodes et le pois n'échappe pas à cette attaque. Ces petits vers causent tellement de dégâts dans les cultures qu'il importe de prendre des mesures spéciales contre eux.

On trouve plusieurs genres de nématodes et l'espèce qui s'attaque particulièrement aux cultures de pois est appelée Heterodera goettingiana Liebscher. C'est un nématode à kystes dont les mâles, filiformes, mesurent entre 1,1 mm à 1,4 mm à l'état adulte. La femelle se mue en kyste après fécondation. Dans chaque kyste, on dénombre entre 200 et 600 œufs. D'autres nématodes qui ne sont pas à kystes attaquent aussi les cultures de pois, particulièrement quand il s'agit d'une culture sous serre. Le nématode à galles, qui est du genre meloïgyne, est très actif dans ce contexte. Il faut savoir que tous ces nématodes sont invisibles à l'œil nu et pénètrent dans les racines avant de sucer la sève de la plante.

Signes de présence des nématodes du pois

Sous l'effet de ces nuisibles, les plantes deviennent chétives et naines car leur croissance s'arrête. En début d'attaque, elles jaunissent et rougissent au niveau des feuilles qui chutent prématurément. On constate en outre une torsion de la base des pieds avec une réelle difficulté de développement des racines. Leurs nodosités bactériennes sont même en nombre insuffisant. Les radicelles sont toutefois abondantes mais portent des grappes de kystes. Les boutons floraux ont du mal à s'ouvrir et avortent.

Facteurs de risque d'attaque des nématodes

Les cultures de pois réalisées sous serre chaude sont les plus exposées aux nématodes. La première année, les effets ne sont pas importants mais si rien n'est fait, les dégâts peuvent être considérables l'année suivante.

Lutte

En optant pour la rotation des cultures, on peut se mettre à l'abri des attaques de nématodes. Il est aussi possible de faire de la prévention en plantant des nématicides entre les rangs de pois. L'oignon, les tagètes et l'ail en font partie.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.