La cécidomyie du pois

Article publié , mis à jour , dans Pois gourmands, Maladies du pois.

Les cultures de pois effectuées dans le nord de la France sont très souvent attaquées par la cécidomyie du pois, un insecte ravageur dont l'action peut conduire à de mauvaises récoltes. Sa nuisibilité est toutefois faible sur les pois d'hiver que l'insecte attaque généralement en cours ou en fin de floraison.

Il s'agit d'un insecte diptère classé dans la famille des Cecidomyiidae et désigné scientifiquement par le nom Contarinia pisi. Ce ravageur est aussi présent dans les cultures de fève et de pois de senteur. L'insecte est en fait un petit moucheron gris, de 2 à 3 mm, engendrant des larves, des espèces d'asticots blanc laiteux qui ont pour habitude de se développer dans les fleurs et d'y injecter une substance toxique.

Comportement

On constate une émergence des insectes adultes généralement de mi-mai à mi-juin. Ils s'accouplent dans un premier temps avant que les femelles ne se dirigent, le soir, vers les parcelles de culture de pois. Leurs œufs sont pondus sur les boutons floraux qui sont encore cachés sous les stipules. Les œufs y sont déposés par paquets. Quatre jours après la pondaison, le développement des larves s'effectue au sein de ces boutons floraux. Un second vol des insectes a lieu au début du mois de juillet, mais celui-ci est généralement sans conséquence.

Signes d'infestation

Il se produit un gonflement du bouton floral, un dessèchement et un avortement de celui-ci à la suite de l'incrustation des larves dans cette partie de la plante. On constate en outre la formation de galles sur la plante. On peut être alerté d'une infestation de la cécidomyie du pois en voyant une bonne population rassembler au-dessus de la végétation pour observer la parcelle de culture le soir. Il faut savoir que les larves de l'insecte peuvent endommager complètement les boutons floraux.

Facteurs de risque

Faire la culture des pois dans les environs d'une parcelle contaminée l'année précédente augmente les risques d'attaque de cet insecte. Il importe d'être vigilant jusqu'à ce que les fleurs s'ouvrent car en ce moment, le pois n'aura plus rien à craindre de cet insecte. Ainsi tant qu'il y aura des boutons floraux fermés, la cécidomyie peut passer à l'attaque à n'importe quel moment.

Lutte

C'est un insecte difficile à combattre car il ne s'alimente pas en tant que tel sur la culture. En outre lorsqu'on utilise un insecticide, il n'agit que par contact. Ce type de produit est toutefois incontournable dans cette lutte et son usage doit être accentué lorsqu'on constate les soirs une forte population d'insectes au-dessus de la végétation. L'application d'insecticide est à renouveler en cas de vol prolongé. Il est nécessaire de surveiller rigoureusement les parcelles à risque les soirs, et contrôler les boutons floraux. Il est possible d'en extraire les femelles par simple pincement de ces boutons encore enserrés dans les stipules. L'objectif est de détruire les femelles avant qu'elles ne pondent leurs œufs. Dans cette lutte, il est préférable d'éviter de cultiver des pois près de parcelles infestées au cours des deux années qui viennent de s'écouler.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.