L'ail, des vertus thérapeutiques immenses

Article publié , mis à jour , dans Ail, Plantes médicinales, Rhume, Troubles digestifs, Diarrhée.

L'ail est une plante potagère monocotylédone très employée en cuisine en tant qu'épice. Son odeur puissante et sont goût fort en font un ingrédient célèbre qui rehausse la saveur des plats. Mais l'ail n'est pas seulement utile en cuisine car ses valeurs médicinales sont très importantes. Déjà dans la Rome antique, on s'en servait comme antipoison. La plante est en outre consommée par 4% de la population américaine et 10% de la population australienne en vue d'un usage médicinal.

Constituants chimiques

On trouve dans l'ail une diversité d'antibiotiques naturels comme l'ajoène. On prétend en outre que la plante dispose de plusieurs agents anticholestérolémiants ainsi que de l'inuline, un prébiotique capable de stimuler le développement de bactéries bénéfiques à la flore intestinale. Il a été également découvert plusieurs agents anticoagulants dans l'ail ainsi que des acides phénols.

La plante possède de l'eau à 64%, des glucides à 27,5%, des protéines à 6% et des fibres à 3%. Plusieurs minéraux, comme le potassium, le phosphore, le calcium, le sodium et le magnésium, sont en quantité suffisante dans l'ail. Aussi le fer, le zinc, le nickel, le manganèse, le cuivre et plusieurs autres oligoéléments enrichissent sa composition chimique. Aussi on y trouve presque toutes les vitamines qui existent, ce qui fait que l'ail est classé parmi les aliments les plus complets.

Indications thérapeutiques

L'ail est un antiseptique puissant du système digestif et de l'appareil respiratoire. En cas de morsure d'animaux tels que les serpents, on peut faire une application d'ail sur la blessure pour soulager la victime. La plante permet de fluidifier le sang et parvient à freiner la croissance de l'athérosclérose par la dissolution des petits caillots sanguins.

La consommation de l'ail est indiquée pour mieux dilater les artères coronaires et ainsi prévenir les angines de poitrine, les maux de gorge et les sinusites. C'est également un produit végétal recommandé dans la prévention du cancer de l'estomac et du rectum.

Avec l'ail, il est possible de réduire le risque d'hypertension artérielle et d'éviter la survenue des maladies cardiovasculaires. La plante peut permettre en outre de combattre le rhume, la grippe, la fièvre et lutter contre les vers intestinaux. L'ail assure une protection du métabolisme et favorise le bon fonctionnement du corps et des organes. C'est pourquoi, on considère cette plante comme une sorte de bouclier qui s'oppose à l'entrée dans l'organisme des maladies et des agents infectieux.

Dose journalière recommandée

Pour assurer une bonne protection de l'organisme avec l'ail, il est recommandé de consommer entre 2 à 4 gousses par jour. Mais il n'est pas facile de consommer l'ail cru du fait de sa forte odeur et de son goût. Il est ainsi préférable de broyer la plante et de l'insérer dans les aliments afin de l'ingérer plus aisément.

Précautions d'emploi

Avant de consommer l'ail, il est bon de savoir qu'il a un effet laxatif et peut ainsi engendrer en effets secondaires comme la diarrhée. En pareille situation, il suffit simplement de réduire la consommation de la plante.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.