AGRONEO

Mildiou du pois

Article publié , mis à jour . Par .

On ne peut passer outre le mildiou dans le lot des maladies cryptogamiques les plus dangereuses dans la culture du pois. Il faut s'en méfier car ses conséquences peuvent être très graves et aboutir même à un refus de la parcelle.

Agent responsable

C'est un champignon straménopile de la classe des oomycètes qui est responsable du mildiou du pois. Il s'agit du Peronospora pisi qui s'attaque exclusivement aux cultures de pois. Ce champignon se signale lorsque les températures sont situées entre 1°C et 18°C, avec une activité optimale à 6°C. Son évolution s'interrompt dès que le mercure passe les 20°C. Il aime aussi les climats humides matérialisés par les pluies et les rosées. Les spores du parasite peuvent rester pendant une période de 6 à 10 ans dans le sol utilisé pour la culture du pois.

Symptômes

Lors d'une attaque systémique ou primaire du champignon, les jeunes plantules ont du mal à se développer. Elles deviennent naines et sont recroquevillées sur elles-mêmes. Aussi, elles sont recouvertes d'un feutrage gris violacé. Le champignon profite de ces premiers foyers d'infection pour attaquer toute la parcelle de culture. En ce moment, on parle d'une attaque secondaire. Celle-ci est visible par un jaunissement de la face supérieure des feuilles pendant que la face inférieure affiche un duvet gris violacé. Même si en général les symptômes de la maladie ne sont pas très visibles sur les gousses, on peut constater après une longue observation des taches de couleur vert clair sans sporulation. A l'intérieur des gousses, on remarquera l'absence de grains ou la présence de quelques uns recouverts de taches.

Lutte

Pour engager une lutte efficace contre le mildiou du pois, les semences peuvent être traitées chimiquement de sorte à protéger les cultures jusqu'à ce que la plante atteigne le stade de 5 ou 6 feuilles. En d'autres termes, ce traitement permet d'éviter les infections primaires desquelles partent les secondaires. Il est aussi possible de faire une protection fongicide à titre préventif en végétation, et ce dès que la plante est au stade de 5 ou 6 feuilles. Il existe par ailleurs des variétés de pois très peu sensibles au mildiou. La lutte contre cette maladie peut être satisfaisante si on fait une rotation de culture.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.