AGRONEO

Salade raifort

Article publié , mis à jour . Par .

Le raifort est une herbe amère qui a pour nom botanique Armoracia rusticana. Cultivée en Europe et aux États-Unis, cette plante appartient à la famille des Brassicacées.

Le raifort est une plante herbacée pérenne qui possède des feuilles lancéolées, dentées à long pétiole. Ces feuilles échancrées de 10 à 30 cm de long ont une teinte verte. La tige florale a pour trait distinctif des fleurs blanches ou jaunes poussins en panicules de 8 à 9 mm de long. Ces fleurs ont 4 sépales et 4 pétales en croix. La racine charnue, de forme cylindrique est caractérisée par une couleur rouge vif à l'extérieur et blanche à l'intérieur.

Culture du raifort

La culture du raifort s'effectue grâce à la mise en terre des fragments ou tronçons de racine. La croissance végétative de cette plante est rapide lorsqu'elle bénéficie d'une exposition ensoleillée ou semi-ombragée, d'un sol frais, drainé profond et riche en humus. Plante rustique, le raifort ne craint pas le froid et supporte bien les basses pressions atmosphériques allant jusqu'à -20°C.

Préparation du sol

Le sol préparé pour la culture du raifort est bien labouré et ameubli afin d'éliminer toute mauvaise herbe et d'aérer la parcelle. L'apport de terreau ou d'engrais organique est nécessaire lorsque le sol n'est pas riche.

Semis du raifort

Les fragments de racine sont mis en terre verticalement ou de biais dans un trou de 10 cm environ de profondeur. Ces tronçons de racine sont plantés tous les 40 cm, au niveau des lignes, l'espacement recommandé est de 80 cm.

Entretien du raifort

L'entretien cultural du raifort nécessite un arrosage régulier, soit deux à trois apports d'eau par semaine pendant l'été et le printemps. Il faut régulièrement désherber et biner le sol pour aérer le sol et limiter le développement des adventices. Durant les fortes chaleurs, une bonne couche de paillage permet préserver la fraîcheur du sol. L'apport de compost est également préconisé au cours du mois de novembre en vue d'enrichir le sol. Aussi, l'effanage (la suppression des hampes florales) doit être régulier en été et au printemps. Vers la fin de l'hiver, les feuilles fanées doivent être coupées.

Récolte du raifort

Le raifort est récolté en automne et jusqu'au printemps suivant, au moins 18 mois après la mise en terre des plants. L'arrachage des racines s'effectue par le biais d'une fourche ou d'une bêche. Ces outils qui permettent d'enlever la racine du sol, doivent être placés à une distance convenable pour ne pas blesser cette partie souterraine de la plante. Après cette extraction, le feuillage est coupé légèrement au dessus du collet à l'aide d'un couteau.

Conservation du raifort

La racine ramassée doit être bien nettoyée avant d'entrevoir une conservation. Une cave fraîche et aérée est un endroit indiqué pour bien conserver la racine du raifort. On peut également la conserver dans du vinaigre pendant 6 mois.

Consommation du raifort

La racine du raifort peut être consommée fraîche ou râpée en vue de concocter des marinades ou des mayonnaises. Poivrée et piquante, elle est également utilisée comme assaisonnement pour relever le goût des bouillons et des sauces. Les salades peuvent être aromatisées avec les feuilles de cette plante qui facilite la digestion des plats gras.

En dehors de l'usage culinaire, le raifort est une plante médicinale, riche en vitamine C et en sels minéraux. C'est donc un remède utile contre le scorbut, une maladie qui résulte d'une carence alimentaire en vitamine C. En plus des propriétés anti-scorbutiques, cette plante stimule la circulation sanguine et permet de combattre les infections bactériennes.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.