AGRONEO

Noisetier, aveline, l'arbre à noisettes

Article publié , mis à jour . Par .

Dans la famille des Rosacées, se trouve la noisette encore appelée « aveline » ou « coudrier », un fruit sec comestible produit par le noisetier. Le terme « noisette » désigne aussi la graine ou l'amande se trouvant à l'intérieur du fruit. Sur le plan botanique, la noisette est une sorte de coquille akène dont l'écale, son péricarpe ligneux, contient une seule graine occupant toute la cavité intérieur dudit péricarpe. C'est un fruit à coque pouvant atteindre 3 cm de long et 2 cm de diamètre. Sa forme est plus ou moins ovoïde et est protégé avant sa maturité complète par une enveloppe tubulaire appelée involucre. Cette enveloppe a un aspect foliacé et est divisée par des lobes irréguliers à son extrémité.

Parmi les variétés de noisette les plus répandues, on peut citer la Fertile de Coutard, un gros fruit conique arrondi de chair blanc jaunâtre sucrée, la Merveille de Bowllviller également gros et de chair sucrée et la noisette Corabel, une variété de très bonne qualité.

Culture du noisetier

En général, le noisetier n'est pas très exigeant en matière de sol. Même les terres accidentés et pierreux ne l'empêchent pas de pousser. Toutefois, il faut privilégier les sols frais, silico-argileux et perméables pour la culture de la noisette. Une exposition ensoleillée ou de la mi-ombre est idéale à la croissance de la plante.

Plantation du noisetier

Elle a lieu d'automne à l'hiver et doit se faire hors gel. Lorsque le sol est lourd, une couche de matériau de drainage mélangé à de la terre doit être déposée au fond du trou. Une fois que le pied est planté, il est nécessaire de reboucher à moitié en se servant de terre ameublie avec une possible addition de terreau. En cas d'un noisetier à racines nues, l'extrémité doit légèrement être recoupée et un pralinage peut être pratiqué. Certaines variétés de noisetier peuvent être semées.

Entretien des noiseraies

Les vieilles branches qui n'arrivent plus à produire doivent être supprimées chaque 4 ou 5 ans afin de conserver une dizaine de branches en production. Les rameaux trop faibles, les branches du centre de la touffe et le bois mort doivent également être éliminés. Il n'est pas nécessaire d'arroser le noisetier lorsque son système racinaire est bien développé. Cependant, on peut le faire en cas de sécheresse. Au printemps, de l'engrais destinés aux arbres à petits fruits ou de la fumure organique peuvent être apportés. Un éclaircissage du pied est nécessaire tous les 3 ans à l'automne pour une bonne taille et pour que les proportions souhaitées soient conservées.

Le balanin, ravageur de la noisette

Le plus grand ravageur de la noisette est le balanin, un petit coléoptère qui vient contaminer le fruit avant qu'il atteigne sa maturation. Il pond une larve qui se développe au sein de l'amande, ce qui a pour conséquence d'engendrer d'importantes pertes. Il est possible d'éviter la propagation du balanin en nettoyant le sol sous arbre à l'automne. On peut aussi détruire l'insecte en ramassant les noisettes qu'il a déjà attaquées, et tombées à terre, pour les brûler avec la larve en leur sein.

Récolte des noisettes

On procède à la récolte de la noisette à partir de la fin d'août et courant septembre. Le signe indicateur est la facilité pour les grappes de se détacher des branches. Toutefois à maturité, les fruits tombent sous l'action du vent. Il ne suffit donc qu'à les ramasser et de les stocker dans des greniers.

Consommation

La noisette est un fruit très énergétique particulièrement recommandé aux sportifs. On la combine très souvent aux raisins secs et aux noix pour l'élaboration de plusieurs aliments. Mais il faut savoir que la coque de la noisette n'est pas consommable. Ce n'est pas le cas pour son amande qui est consommée comme fruit sec. Pour la récupérer, on utilise un casse-noisette qui permet d'ouvrir le fruit. Dans le domaine de la pâtisserie et de la confiserie, cette amande est râpée en poudre, coupée en copeaux ou concassée pour l'élaboration de plusieurs produits de consommation. De la noisette, on extrait aussi une huile comestible très appréciable mais qui a tendance a vite se rancir.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.