AGRONEO

Cornouiller quatre temps

Article publié , mis à jour . Par et .

Dans les forêts conifères du Canada, il n'est pas rare de voir une espèce de plante couvrante et ligneuse uniquement à la base. Il s'agit du cornouiller du Canada. Cette plante circumboréale de la famille des Cornacées est aussi appelée « Quatre temps » et on en rencontre dans l'Extrême-Orient russe ainsi qu'en Chine.

Le cornouiller du Canada est très rhizomateux et traçant, et engendre un fruit globuleux qui est en fait une petite drupe dans laquelle on trouve 2 graines allant du rouge-orange au rouge vif. Ce fruit est comestible avec une saveur douceâtre. Sur les tiges du cornouiller du canada, longues d'environ 20 cm, sont fixées de petites fleurs verdâtres. Quant aux feuilles de la plante, elles sont au nombre de 4 ou 6 et sont fixées au sommet de la tige en forme de rosette. Ovales, ses fleurs sont profondément nervurées.

Culture

C'est une plante rustique qui résiste aux températures en dessous des -20 C. Pour sa culture, n'importe quel sol, à part les calcaires, peut être utilisé. Il faut toutefois avoir un intérêt pour la terre de bruyère que la plante apprécie particulièrement. Aussi, il serait bénéfique que le sol soit frais, acide, sableux et bien drainé. Concernant l'exposition, de la mi-ombre comme du soleil sont indiqués dans la culture du cornouiller du Canada et renforcent les couleurs de la plante.

Semis

Pour la réussite de la culture, il serait préférable de faire le semis hors période de gel. Le printemps est la saison propice pour la mise en terre ainsi que pour la division des touffes. Les graines doivent être enfouies à 1 cm de profondeur et chaque plant est à espacer d'une trentaine de centimètres.

Entretien

Même si le cornouiller du Canada peut se passer de taille, il est possible d'en pratiquer de février à mars. En cas de recherche de rameaux plus colorés, une taille sévère doit être faite. Les cornouillers du Canada à fleurs seront taillés juste pour faire un équilibre du port et aérer son centre. L'apport d'engrais n'est pas indispensable. Lors des premiers étés, il faut penser à faire des arrosages réguliers.

Lutte contre les ennemis

Bien que très résistante aux parasites, le cornouiller du Canada subit néanmoins des attaques de cochenilles, de petits insectes qui sucent la sève des feuilles au point d'aboutir à l'affaiblissement de toute la plante. Pour remédier à une telle situation, on conseille de se procurer le prédateur naturel de cet insecte, à savoir la coccinelle australienne connue pour être extrêmement vorace. On peut aussi mettre en place un piège à mâles sécrétant des hormones sexuelles, les phéromones, qui attirent l'insecte et le collent à un support. L'oïdium attaque aussi le cornouiller du Canada et peut être combattu avec du petit lait ou du lait écrémé dilué.

Récolte

Les fleurs du cornouiller du Canada sont produites au mois de mai jusqu'en juillet. Quant à la récolte des baies, il faut attendre l'automne, saison au cours de laquelle elles arrivent à maturité.

Consommation et utilisation

Il n'y a pas que les hommes qui consomment le cornouiller du Canada; les animaux l'apprécient bien. Ceux-ci ont ainsi énormément participé à sa propagation. On peut consommer le fruit sous forme de sirop ou à travers les gelées. Le bois du cornouiller du Canada est très dur d'où son utilisation pour la fabrication des maillets et des objets dont on se sert pour frapper. La plante possède aussi des vertus thérapeutiques du fait de son écorce qui contient des composés semblables à ceux de l'aspirine. Cette écorce permettrait de « nettoyer le sang » afin de traiter la goutte. En l'associant à celle de l'aulne et au tabac indigène, les peuples indigènes d'Amérique du nord la fumaient dans un calumet.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.