AGRONEO

Airelle ou raisin de bruyère

Article publié , mis à jour . Par .

Issues du genre Vaccinium, les airelles sont connues comme des sous-arbrisseaux qui se sentent très bien dans les régions tempérées. Ce sont de petits arbustes de 20 à 50 cm de haut et, selon certaines conceptions génétiques, sont très proches des bruyères, des azalées, des rhododendrons ou encore de l'arbousier. Le terme « airelle » permet à la fois de désigner le végétal et le fruit. Cette plante de la famille des éricacées laisse voir des feuilles lancéolées, coriaces, elliptiques et ovales à travers un feuillage persistant. Ses fruits charnus sont comestibles. Il s'agit de baies dans lesquelles les graines sont noyées dans la pulpe. L'airelle est souvent appelée « raisin de bruyère » ou « bleuet ».

Dans le genre Vaccinium duquel provient l'airelle, il existe plus de 400 espèces. Les plus connues sont :

  • L'airelle à gros fruits, canneberge ou Vaccinium macrocarpon
  • Le Bleuet à feuilles étroites ou Vaccinium angustifolium
  • La myrtille ou Vaccinium myrtillus
  • L'airelle uligineuse ou Myrtille des marais ou Vaccinium uliginosum
  • Le bleuet à rameau velouté ou airelle fausse-myrtille ou Vaccinium myrtilloides

Culture

La multiplication de l'airelle est possible à partir d'une division de touffe périphérique au printemps, par marcottage en mi-été ou par la réalisation de semis avec des fruits frais pendant l'automne. Il est aussi possible de procéder par plantation en se servant de pieds de la plante. Il faut toutefois éviter les racines nues et planter les pieds en godet ou en petit conteneur. Il faut respecter une distance de 60 cm entre les différents pieds.

Conditions de culture

Pour la culture de l'airelle, le terrain choisi doit être aéré, drainant et acide. Les terrains rocailleux peuvent faire l'affaire. Que la terre soit humide ou légèrement sèche, la croissance de la plante n'en sera pas affectée. Il faut penser à la mettre dans une situation mi-ombragée pour qu'elle pousse bien. Au printemps, du compost peut être apporté afin d'enrichir le sol. Les engrais chimiques sont proscrits dans cette culture. Concernant les arrosages, ils doivent être faits à l'eau de pluie.

Récolte

L'airelle peut se récoltée 2 fois par an, en juillet et en octobre et se fait à la main avec finesse. Sur un pied d'airelle adulte, on peut obtenir 500 grammes de fruits.

Consommation

On peut consommer l'airelle cru ou cuit. Ses baies étant sucrées, elles sont appréciables toutes fraîches. L'airelle intègre aisément l'élaboration des gelées et des confitures, et permet la préparation des sauces avec les gibiers. La plante possède des vertus thérapeutiques et permet de soulager les désagréments de la ménopause. Elle contient aussi des substances désinfectantes et diurétiques et pourrait permettre d'améliorer la visibilité nocturne.

Conservation

Pour conserver l'airelle, on peut la congeler, la réduite en purée ou simplement la sécher.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.