Le millet

Article publié , mis à jour , dans Céréales, Poacées, Plantes de grandes cultures.

On entend par le terme millet la dénomination de plusieurs céréales dites secondaires produites par des plantes herbacées annuelles appartenant à la famille des Poacées et qu'on cultive pour leurs graines. Leur culture est très développée dans certaines régions africaines et asiatiques où elles font l'objet des cultures vivrières. Ces céréales se développent parfaitement dans les zones semi-arides. Les plantes desquelles elles sont issues peuvent faire entre 30 cm et 100 cm de haut environ et vont parfois même au-delà.

Comme le maïs, les céréales millet sont obtenues par photosynthèse. Les tiges sur lesquelles elles sont fixées sont ligneuses, velues et rudes. Elles produisent des graines enveloppées pouvant afficher une multitude de couleurs. Les plus courantes sont le blanc, le jaune, le rouge orange et le noir brunâtre. Celles-ci peuvent aller du très clair au très sombre. Toutefois, la graine nue est de couleur blanc crème. Les graines du millet sont de très petites tailles et il en faut environ 175 pour faire 1 gramme.

Variétés

Il existe plusieurs variétés de millet. Parmi les plus répandues, on peut citer les suivantes :

  • Le millet PerlĂ© : cette variĂ©tĂ© est souvent appelĂ©e millet queue de chat ou millet Ă  pointe. Sa production est prolifique dans les plaines semi-arides de l'Asie du sud et les rĂ©gions du Sahel africain. C'est le genre de millet le plus rĂ©sistant Ă  la chaleur et Ă  la sĂ©cheresse;
  • Le millet Digital : Ă©galement appelĂ© Ă©leusine ou millet patte d'oiseau, c'est une variĂ©tĂ© très cultivĂ©e au nord de l'Ouganda, au sud du Soudan et dans certaines rĂ©gions de Malaisie et de Sri Lanka. Elle est diffĂ©rente des autres car il faut des tempĂ©ratures basses et beaucoup de pluie pour sa bonne croissance;
  • Le millet Proso : on l'appelle aussi le millet commun ou millet français. Sa culture est dĂ©veloppĂ©e en Asie centrale. Elle fait souvent office de culture rapide et d'urgence.
  • Le millet TigrĂ© : cette variĂ©tĂ© est très rĂ©pandue en Afrique orientale et sur les hauts plateaux d'Éthiopie. Elle peut ĂŞtre cultivĂ©e jusqu'Ă  2 700 m d'altitude. Dans ces rĂ©gions, ce millet est une denrĂ©e alimentaire principale;
  • Le millet japonais ou millet de Basse-cour : on en trouve rĂ©gulièrement en Asie orientale, en Afrique et Ă  l'est des États-Unis. C'est un millet qui s'adapte Ă  tous les sols et aux conditions d'humiditĂ©;
  • Le millet Queue de Renard ou millet de Hongrie : Très rĂ©pandue au Proche-Orient et en Chine, ce millet rĂ©siste parfaitement Ă  la sĂ©cheresse.

Culture

Pour semer du millet, vous devez tracer des sillons sur la terre choisie après l'avoir préalablement labourée. Ils doivent faire 1 m de profondeur. Prenez ensuite les graines de millet et placez quelques unes dans chaque sillon. Il ne reste plus qu'à reboucher et à faire un arrosage. C'est à la suite d'une germination rapide que les graines du millet pousseront. Lors des premières semaines de culture du millet, des touffes se formeront et ressemblent au chiendent. Les feuilles sont effilées, velues et laissent voit une couleur verte. La tige se développe en hauteur avant que l'épi n'apparaisse.

Conditions de culture

Le sol doit être bien préparé avant la semence. Il faut prendre soin de faire un désherbage car le millet n'aime pas avoir de mauvaises herbes dans son voisinage immédiat. Il est préférable de garder la semence dans un coin sec et chaud. La plante ne craint absolument pas la sécheresse et fait partie des céréales qui exigent moins d'eau pour leur croissance.

RĂ©colte

A la fin de l'été, se produit l'assèchement des tiges de millet. Ceci signifie que l'heure de la récolte a sonné. À ce moment, les graines auront tendance à sortir de leur capsule par simple pincement des doigts. Pour les récolter, il faut couper la tige à sa base et les regrouper en fagots.

Pour un battage manuel, on les emballe dans un drap avant de frapper énergiquement à l'aide d'un bâton. Les graines de se détachent alors et s'accumulent dans le drap. Comme plusieurs autres céréales, le millet doit être décortiqué avant sa consommation.

Consommation et autres usages

Le millet est utilisée dans l'alimentation humaine généralement pour la préparation de bouillie, à l'instar du riz. Il est possible de le réduire en farine pour cette même préparation ou en faire d'autres mets tels que les galettes, les muffins et les crêpes. La farine de millet peut être associée à celle de blé pour confectionner du pain. On l'utilise également pour assurer la nourriture des oiseaux et des animaux de basse-cour.

Conservation

Un endroit sec est idéal pour une conservation efficace du millet à la température ambiante. Sous forme de farine, le millet se conserve mieux au réfrigérateur.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.