AGRONEO

Le Maïs, Zea mays

Article publié , mis à jour .

Le maïs, Zea mays, est une céréale domestiquée par les peuples indigènes d'Amérique centrale depuis l'époque préhistorique. Le maïs appartient à la famille des poacées, anciennement dénommée graminées, et à la sous-famille des Panicoideae. Ses larges grains sont fixés sur un épis porté à l'aisselle des feuilles médianes. Ces épis sont eux-mêmes enfermés dans des feuilles modifiées appelées spathes. Le grain est d'une couleur très variable. Il peut être jaune ( couleur la plus répandue), orangé, violet, rose, bleu, marron, vert ou rouge. Le Maïs est, en tonnage, la céréale la plus produite au monde.

Origine botanique du maïs

Cette origine a été pendant des siècles, l'objet de débats très animés. En effet, le maïs n'existe pas à l'état sauvage et il lui est pratiquement impossible de se propager sans assistance humaine. Le botaniste Mangelsdorf soutenait que le maïs sauvage existait avant l'apparition de l'homme sur terre, et que ce dernier est responsable de la disparition de cette espèce. Beadle soutient au contraire que l'ancêtre sauvage du maïs n'est nul autre que la téosinte ; une plante qui ne lui ressemble nullement. Cependant les derniers progrès de la biologie moléculaire et de la génétique semblent accréditer la thèse de Beadle. Ces études ont montré que les deux plantes étaient génétiquement très proches, en dépit de leurs grandes différences morphologiques.

Variétés

Une grande diversité de variétés de maïs est cultivée à travers le monde pour divers usages. C'est ainsi qu'on distingue :

  • Le maïs doux (Zea mays saccharata)
  • Le maïs blanc dont la teneur des grains en xanthophylles et en carotènes est extrêmement faible
  • Le maïs corné (Zea mays indurata) qui est utilisé pour la confection de corn Flakes
  • Le maïs perlé (Zea mays everta), très pratique pour la confection de popcorn
  • Le maïs cireux (Zea mays ceratina), largement utilisé comme épaississant en raison de sa teneur élevée en amylopectines.

La recherche a mis au point des variétés riches en des substances spécifiques. On a ainsi des variétés de maïs riches en huiles, des variétés riches en lysine etc. Des variétés OGM telles que le maïs BT ont été mises au point en vue de permettre à la plante de combattre ses ravageurs.

Utilisations et consommation du maïs

On distingue trois utilisations principales à savoir l'alimentation humaine, l'alimentation animale et l'utilisation industrielle.

Alimentation humaine

Le maïs est consommé sous une multitude de formes par l'homme. Les épis frais sont bouillis ou grillés et directement consommés. Les grains secs éclatés servent à confectionner le popcorn. La farine sert à fabriquer des galettes, de la bouillie ou du couscous. Les tortillas mexicains sont des galettes confectionnées avec de la farine de mais. Les corn flakes sont des semoules de maïs qui se dégustent délayées dans du lait. Les grains de maïs doux bouillis entrent dans la préparation de salades en occident. Le maïs constitue l'aliment de base dans de nombreuses régions du tiers monde. On extrait des germes de maïs une huile très appréciée pour ses propriétés nutritives. Cette huile est en effet très riche en acides gras polyinsaturés.

Alimentation animale

Elle absorbe les deux tiers de la production de maïs. Le maïs est cultivé dans les régions occidentales comme fourrage. La plante entière peut être consommée fraîche, sèche ou ensilée. Les grains entrent dans la composition d'aliments pour bovins, porcins, volailles etc. Elle augmente la production de lait chez les vaches laitières. Le maïs est très utilisé dans la production de foie gras. C'est l'aliment idéal pour gaver les oies et les canards.

Usages industriels

Les industries agroalimentaires l'utilisent largement pour la confection de biscuits et de pâtisseries. Le maïs est également utilisé dans les brasseries et les distilleries pour la confection de boissons alcoolisées. Le maïs sert à fabriquer des colles, du carton, du papier, des détergents et des peintures. On l'utilise aussi pour l'élaboration d'édulcorants et de plastiques biodégradables. L'éthanol issu de la distillation de l'amidon de maïs entre dans la composition des biocarburants.

Culture

Le maïs est cultivé dans une diversité de zones climatiques à travers le monde. Sa culture intensive nécessite d'importants investissements. Dans les pays tempérés, il se cultive durant l'été.

Fertilisation

La méthode utilisée pour la fertilisation du maïs est la fertilisation raisonnée. Cette technique consiste à apporter les éléments nutritifs au bon moment et en quantités suffisantes. Les quantités à apporter sont en relation directe avec le rendement attendu. Elle tient compte des exportations. Ainsi pour un rendement de 3 tonnes/Ha, il faut apporter 300 Kg/Ha de NPK 10-18-18 au semis et environ 100 kg d'urée à la montaison.

Semis du maïs

Le labour avant semis permet une augmentation de rendement de l'ordre de 20%. Il est cependant possible de se passer de labour tout en conservant un niveau de rendement élevé. C'est la méthode du semis direct sous une couverture végétale. Elle consiste à maintenir une couverture végétale permanente sur le sol. Avant le semis, une pulvérisation d'herbicide permet de contrôler la végétation. Le maïs est alors semé en poquets sous cette couverture. Les grains sont semés à une profondeur de 3 à 5 cm. Un traitement préalable des grains avec un mélange insecticide-fongicide est vivement recommandé. La densité de semis de semis est de l'ordre de 50.000 plants/ha. Il faudra prévoir environ 20 kg de grains pour ensemencer un hectare.

Lutte contre les ravageurs du maïs

Pour lutter contre la fonte de semis d'origine bactérienne, la désinfection des graines est recommandée. Pour la lutte contre la fusariose de la tige, la rouille, l'anthracnose et l'helminthosporiose, causés respectivement par Fusarium spp, Puccinia maydis, Colletotrichum graminicola et Helminthosporium turcicum, il est conseillé d'utiliser des variétés résistantes. La lutte chimique contre les insectes ravageurs ne doit être envisagée qu'en dernier recours car elle n'est, la plupart du temps, pas économiquement rentable.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.