AGRONEO

Plantes aromatiques

Article publié , mis à jour . Par et .

Dans l'usage courant, les plantes aromatiques sont des plantes utilisées pour l'assaisonnement des aliments et pour la confection de médicaments ou de parfums. Ainsi en phytothérapies, elles sont recherchées pour les huiles essentielles, dont elles recèlent. Les plantes aromatiques ont une variété d'utilisations, y compris l'utilisation spirituelle, culinaire et médicinale. Noté 5.0 sur 5 avec 1 votes

Les plantes aromatiques culinaires

L'usage culinaire distingue généralement les plantes aromatiques comme étant les parties vertes d'une plante (fraîches ou séchées) ou une tout autre partie séchée de la plante y compris les graines, les baies, l'écorce, les racines et les fruits. Les plantes aromatiques culinaires se distinguent des légumes en ce que, comme les épices, elles sont utilisés en d'infimes quantités afin de fournir une saveur et un arôme aux plats cuisinés. Les plantes aromatiques peuvent être soit des plantes vivaces, comme c'est le cas du thym et de la lavande, soit des plantes bisannuelles telles que le persil, ou soit des plantes annuelles comme c'est le cas pour le basilic. De leur côté, les plantes aromatiques vivaces peuvent être des arbustes tels que le romarin (Rosmarinus officinalis) ou des arbres tels que le laurier (Laurus nobili).

Les plantes aromatiques médicinales

Certaines plantes contiennent des composés phytochimiques, qui ont des effets bénéfiques sur la santé du corps et de l'esprit. Utilisées à petites doses, ces plantes procurent un bien-être physique et mental. Par contre, à forte doses elles peuvent devenir toxiques. Par exemple, certains extraits à base de plantes, telles que le millepertuis (Hypericum perforatum) ou le kava (Piper methysticum) peuvent être utilisés à des fins médicales pour soulager la dépression et le stress.

Cependant, une trop grande quantité de ces herbes peut conduire à une surcharge toxique, qui peut entraîner des complications, dont certaines de nature grave. Les plantes aromatiques ont longtemps été utilisées comme base de la phytothérapie traditionnelle chinoise. L'usage médicinal des plantes dans les cultures occidentales trouve, quant à lui, ses racines dans le système de guérison élémentaire formulé par Hippocrate. Au nombre des célèbres herboristes de la tradition occidentale, on compte Avicenne (persan), Galen (Romain), Paracelse (suisse allemand) et Culpepper (anglais). De nombreux produits pharmaceutiques modernes ont leurs origines dans les remèdes à base de plantes. Certaines les plantes aromatiques sont utilisées concomitamment à des fins culinaires et à des médicinales.

Les plantes aromatiques utilisées à des fins religieuses

Les plantes aromatiques sont utilisées dans de nombreuses religions. Par exemple, la myrrhe (Commiphora Myrrha) et l'encens (Boswellia spp) font partie des neuf herbes sacrées du paganisme anglo-saxon. Le neem (Azadirachta indica), le Bael (marmelos Aegele), le basilic (Ocimum tenuiflorum), le curcuma (Curcuma longa) et le cannabis sont considérées comme des plantes sacrées par l'hindouisme. Pour les rastas, le cannabis (Cannabis sp) c'est sacré ! Les chamans de la Sibérie utilisent également des plantes aromatiques à des fins spirituelles. Les plantes aromatiques peuvent être utilisées pour pratiquer des expériences spirituelles lors de rites de passage, tels que des quêtes de vision dans certaines cultures amérindiennes. Les Cherokee, par exemple, utilisent à la fois la sauge blanche et le cèdre pour la purification spirituelle.

Svp, notez l'article
5.0 1
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.