AGRONEO

Les Rhododendrons, plantation et entretien

Article publié , mis à jour . Par et .

Les rhododendrons ont besoin, pour bien pousser, de différentes mesures d'entretien qui visent à accompagner les plantes dans leur développement. Classé parmi les plus beaux arbustes d'ornement, le rhododendron appartient à la famille des éricacées et peut être assimilé aux azalées. Les quelques 1 000 espèces différentes de rhododendrons proviennent en gros de l'Asie mais également de l'Amérique du Nord. Plusieurs choix peuvent alors se faire tant sur les couleurs des fleurs (jaune, orange, rouge, carmin) que sur leur taille. Elle peut varier de 60 cm à plus de 10 m passant ainsi des variétés naines aux rhododendrons géants. Mais les différences s'observent aussi au niveau du parfum, du diamètre des fleurs, qui peuvent atteindre plus de 20 cm pour certaines espèces, et des feuilles... Notons que seules les variétés « King George blanc » et « Venus rose » dégagent du parfum.

wardiiLe rhododendron étant une plante rustique, les basses températures de l'hiver ne font pas peur aux rhododendrons qui gardent toutes leurs feuilles même en hiver. Pour bien réussir la plantation des rhododendrons dans son jardin, l'emplacement ainsi que la qualité du sol qui va accueillir les plants sont les principaux critères à étudier. Par la suite, l'entretien des rhododendrons est plutôt sommaire et quelques conseils bien suivis suffiront à garantir l'épanouissement des rhododendrons.

L'environnement adéquat pour planter des rhododendrons

facetumPour que vos rhododendrons se développent, ils doivent être plantés sur un sol plutôt acide avec un Ph compris entre 4,5 et 6. De plus, la terre doit être parfaitement fraîche et drainée pour éviter d'avoir un sol sec où les racines ont du mal à être fixées. Par ailleurs, les sols calcaires sont à proscrire. Cette plante préfère être aménagée dans un endroit à l'abri du vent tel que le long d'un mur ou en sous-bois. De plus, l'emplacement généralement inondé au moment des pluies est à éviter sachant que le rhododendron supporte mal l'humidité d'une eau stagnante. Enfin, la plantation des rhododendrons se situe entre les mois d'octobre et de novembre ou encore, entre avril et mai, les périodes d'intersaison où les pluies sont abondantes sont favorables aux jeunes pousses.

Les étapes de la plantation

Il n'est pas nécessaire de planter le rhododendron en profondeur dans la mesure où les racines de cette plante se développent plutôt près de la surface. Ainsi, un trou de 30 à 40 cm pour 60 cm de diamètre suffira largement pour accueillir le plant de rhododendron. Pour réussir la plantation de rhododendron, faites un lit de gravier au fond du trou pour améliorer le drainage. Puis, tassez la terre autour du rhododendron en faisant en sorte de créer une cuvette. Pour terminer, arrosez-le et l'eau s'infiltrera plus lentement dans le sol et la cuvette permettra une humidification optimale.

Dans le cas où vous avez un sol calcaire mais que vous souhaitez tout de même y mettre en terre votre rhododendron, créez un bac de terre adaptée aux rhododendrons. Ainsi, commencez par creuser plus profondément que la normale un trou de 70 cm environ. Placez un feutre géotextile sur le fond et les parois du trou isolant ainsi la plante du sol calcaire. Remplissez le trou d'un mélange de terre de bruyère (2/3) avec de la tourbe blonde (1/3).

Lorsque vous multiplierez votre rhododendron, faites-le par marcottage au lieu de bouturage qui risque d'être long à donner des résultats. Avant de le mettre en terre, assurez-vous que les racines – qui garantissent la bonne santé de la plante – soient bien démêlées en humidifiant avec un jet d'eau puis en brossant les racines avant de laisser sécher. Les espèces naines peuvent aussi être plantées dans un pot ou un bac. Dans ce cas, utilisez de la terre de bruyère mélangée à du fumier à environ 20%, pour remplir votre pot ou bac. Attendez l'intersaison (printemps ou automne) pour effectuer le rempotage.

Conseils pour avoir des rhododendrons en bonne santé

phaeochrysumLe principal ennemi du rhododendron est l'assèchement des sols, particulièrement lors des fortes chaleurs estivales. En pleine période de floraison, il faudra apporter beaucoup d'eau au rhododendron. Mais, une autre mesure peut être prise pour assurer une bonne humidité durant l'été : la mise en place d'un paillis au pied du rhododendron, en utilisant par exemple des écorces de pins broyés. Pour aider le rhododendron à bien passer l'hiver, rajoutez de l'engrais à base d'os en poudre à la fin de l'automne. Concernant les insectes nuisibles au rhododendron, faites attention aux charançons qui peuvent provoquer de lourds dégâts.

Avant tout, les rhododendrons ne supportent pas le calcaire, provoquant une décoloration du feuillage, sauf pour le rhododendron Hirsutum. Il faut donc vérifier qu'il n'y ait pas de calcaire ni dans le sol, ni dans l'eau utilisée pour l'arrosage. D'ailleurs, il est préférable de recueillir de l'eau de pluie pour arroser vos plantes en général. Des taches brunes peuvent aussi affecter le rhododendron et dans un tel cas, il faudra utiliser un fongicide pour en venir à bout. Enfin, le rhododendron peut être affecté par l'oïdium qui se manifeste par la présence d'une couche de poussière blanche sur la plante. Il suffit alors de pulvériser sur la plante, du lait écrémé qui aura été dilué au préalable.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.

Questions