Le mildiou de la vigne

Article publié , mis à jour , dans Raisin, Mildiou, Maladies de la vigne.

La baisse du rendement et la dégradation de la qualité du vin, sont entre autres, les effets néfastes du mildiou, une pathologie végétale qui affecte la vigne. Particulièrement dévastatrice, cette pathologie à souche fongique est une menace constante qui réduit considérablement le volume des récoltes.

Agent pathogène

L'agent pathogène du mildiou de la vigne est un champignon, appartenant à la classe de Oomycètes, dénommé Plasmopara viticola. Ce micro-organisme nuisible se développe et prolifère lorsque lorsqu'il bénéficie de certaines conditions climatiques, notamment une température supérieure à 11°C et la prévalence des périodes humides ou des précipitations printanières.

SymptĂ´mes

Le champignon qui est l'agent causal du mildiou peut infecter toutes les parties vertes de la vigne, mais les symptĂ´mes sont manifestes au niveau des feuilles, des grappes et des rameaux.

Au niveau des feuilles, l'infection débute avec l'apparition des taches translucides verdâtres et jaunâtres qui ont un aspect huileux. Ces taches décolorent la feuille et lorsque des périodes humides prévalent, un duvet blanc se forme sur la face inférieure de la feuille. Cette apparence de moisissure blanche évolue et laisse transparaître de grandes tâches brunes qui se propagent rapidement avec pour conséquence un brunissement du feuillage qui se flétrit et tombe. Ce flétrissement affecte également toute la plante.

Sur les grappes, les attaques de l'agent pathogène du mildiou sont prédominantes sur les pédoncules qui se courbent. Les bouquets floraux infectés, se dessèchent et meurent. Ces inflorescences jaunissent, brunissent avant de se dessécher et de mourir. Les raisins contaminés deviennent gris et sont recouverts d'un feutrage d'une couleur blanchâtre. Les fruits contaminés peuvent également devenir bruns ou violacés. Ils sont tachetés et se décolorent prématurément.
La formation des rameaux de petites tailles, l'apparition de nécrose, sont des symptômes qui apparaissent au niveau des rameaux sous l'effet néfaste du mildiou qui empêche la formation du liège ou rend difficile la lignification des rameaux.

Lutte contre le mildiou de la vigne

Pour lutter contre le mildiou de la vigne, il importe d'éviter toute accumulation d'eau et la prévalence d'une forte humidité. Pour ce faire, un bon drainage et une bonne circulation du flux d'air entre les plants constituent des mesures prophylactiques.

Dans le cadre de la lutte chimique, l'application d'un fongicide efficace ou d'une bouillie bordelaise constituée de sulfate de cuivre et de chaux, permet d'enrayer ou de prévenir cette pathologie végétale.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.