La plaque-bière

Article publié , mis à jour , dans Arbustes fruitiers.

Dans le genre Rubus de la famille des Rosacées, on trouve la plaque-bière appelée scientifiquement Rubus chamaemorus. C'est une plante vivace qu'on voit fréquemment dans les forêts scandinaves ainsi que dans celles de la Russie, de l'Irlande ou encore de la Grande Bretagne. En dehors de l'Europe, la plaque-bière est présente au Canada, aux États-Unis et dans certains pays du nord de l'Asie. On l'appelle aussi « chicouté », « ronce petit-mûrier » ou « ronce des tourbières ».

Cette plante vivace est rampante et atteint une hauteur de 10 à 30 cm. Pour la reconnaître dans la forêt, on peut se fier à ses feuilles composées palmées à 5 folioles et ses fleurs blanches qui sortent pendant l'été. Ces fleurs produisent après pollinisation des fruits qui sont composés  de petites drupes agglomérées ou drupéoles. Les fruits de la plaque-bière ont d'abord une teinte orangée ou rouge pâle qui devient translucide à maturité. Ils sont mous, juteux et assez riches en vitamine C.

Culture

La culture de la plaque-bière est développée en Europe septentrionale où on veut en faire une culture commerciale. La plante est ainsi mise en terre en bordure des marécages et dans les prés humides, des endroits propices à sa croissance.  Son développement se déroule bien si le sol de culture est acide, c'est-à-dire à pH situé entre 3,5 et 5. Il est bon de savoir que la plaquebière supporte bien les températures très froides, même en dessous de -38°C, et n'apprécie pas du tout les conditions sèches et le sel.

Récolte

Avant d'entamer la récolte de la plaquebière il faut être certain de la maturité des fruits. Pour cela, il faut considérer la couleur du fruit qui devient translucide. Lorsqu'on est à la recherche de baies de qualité, il faut éviter celles qui sont parcourues de points noirs. Il faut savoir qu'un plant de plaquebière sur 11 entre en floraison et qu'il n'y a que les plants femelles qui engendrent des fruits.

Consommation et utilisation

Le fruit de la plaque-bière est transformé en confitures, en liqueurs, en tartes et en jus notamment en Finlande et dans plusieurs pays de la Scandinavie. Il est aussi employé en tant que garniture de crèmes glacées. Les Finlandais se servent également du fruit pour accompagner un fromage local appelé « leipäjuusto » tandis que les Canadiens adorent particulièrement la plaque-bière car elle leur permet d'aromatiser de la bière. C'est un fruit qui protégerait contre le scorbut du fait de sa bonne teneur en vitamine C. En tout cas les marins du nord et les Inuits américains le consomment énormément afin de profiter de cette vertu. La plaque-bière est également bien pourvue en acide benzoïque et a ainsi une action appréciable en tant que conservateur naturel.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.