L'oïdium du groseillier

Article publié , mis à jour , dans Groseille, Maladies du groseillier, Oïdium.

C'est généralement en mai, lors de l'apparition des premières chaleurs, que les symptômes de l'oïdium sont visibles sur le groseillier. Cette maladie cryptogamique rend ses fruits impropres à la consommation et réduit à néant les efforts des jardiniers. Il existe heureusement des moyens simples et efficaces pour prévenir et traiter cette pathologie.

Symptômes

Dès qu'on constate un dessèchement des feuilles du groseillier et une chute prématurée de celles-ci, il faut aussitôt comprendre que la plante est attaquée par l'oïdium. Les feuilles encore fixées sur les tiges dépérissent et sont recouvertes d'un feutrage blanc d'aspect farineux. Les rameaux connaissent le même sort et toute la plante finit par se fragiliser. Les fruits produits ne sont pas en grand nombre, s'atrophient, sont quasiment mauvais à la consommation et ont tendance à éclater.

Conditions de culture conseillées

Il est possible d'éviter l'oïdium dans la culture de la groseille si certaines conditions sont respectées. L'essentiel est de veiller à ce que le sol de culture soit frais et meuble. Les terres calcaires et sèches sont à éviter ainsi que les expositions trop brûlantes. Avant de commencer la culture, il est bon de bien travailler la terre sur un fer de bêche et demi, et de la fertiliser au mieux en faisant un apport de terreau ou d'engrais de potasse juste au moment de la plantation. Compte tenu du fait que l'oïdium de la groseille est favorisé par des atmosphères trop humides, il est préférable d'opter pour un emplacement ventilé. Aussi, il est recommandé de veiller à ce que les pieds de la plante ne soient pas envahis par les fortes rosées du matin.

Lutte contre l'oïdium de la groseille

Un traitement préventif de l'oïdium de la groseille peut être fait avec de la nantaise. Lorsque les plants sont déjà atteints par la maladie, il faut appliquer une décoction de purins d'ortie, un remède pouvant être mélangé avec du purin de consoude. Une pulvérisation des plants avec du soufre mouillable peut permettre de faire à la fois un traitement préventif et curatif. Toutefois, cette application est possible lorsque la température est de 16°C minimum.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.