Insectes nuisibles Ă  la groseille : pucerons et cochenilles

Article publié , mis à jour , dans Groseille, Maladies du groseillier, Parasites agricoles.

Que la culture de la groseille se fasse en intérieur ou au jardin, les plants peuvent subir les assauts des pucerons et des cochenilles. Ces ennemis de la groseille s'attaquent principalement aux feuilles et en extraient la sève, ce qui influence négativement la production des fruits et leur qualité.

Facteurs de risque d'invasion

En temps de forte chaleur et lorsque le taux d'humidité est élevé, ces insectes se développent et se répandent dans les plantations de groseilles. Ainsi, c'est généralement à la fin du printemps ou au tout début de l'automne qu'ils font leur apparition, les températures étant plus élevées et l'air extérieur plus humides à ces périodes-là. On constate également une invasion des pucerons et des cochenilles lorsque la culture est faite dans un milieu confiné. En outre, un arrosage régulier d'eau sur le feuillage de la groseille les attire davantage.

Signes d'infestation

On a la certitude de la présence des pucerons quand les feuilles s'enroulent et se décolorent. Elles perdent ainsi leur couleur d'origine et ne peuvent plus les retrouver. Il s'en suit une déformation de celles-ci et les plus jeunes se gaufrent. Quant aux cochenilles, la petitesse des feuilles et leur caractère chétif sont des preuves de leur présence. En outre, elles entrainent la formation de petits boucliers arrondis sur les rameaux, marqués par un blanc sale.

Conséquences

Les pucerons et les cochenilles entrainent inexorablement la mort de la plante après avoir sucé toute la sève de celle-ci. Les espèces de groseille les plus résistantes peuvent être épargnées de cette mort mais seront très affaiblies. Ainsi, leur développement sera considérablement altéré. Les pucerons et les cochenilles occasionnent la survenue de la fumagine, une maladie cryptogamique qui fait des dégâts plus importants. La lutte contre ces nuisibles est donc nécessaire.

Lutte contre les pucerons et les cochenilles

Une inspection régulière des plants de groseille s'impose afin de détecter la moindre trace de ces insectes. Toutes les parties de la plante abimées par ceux-ci doivent être supprimées et brûlées. Spécifiquement pour les pucerons, il faut attirer les coccinelles, les chrysopes et les syrphes qui sont connus comme leurs ennemis naturels. On peut aussi pulvériser de l'eau savonneuse, du purin d'ortie ou un mélange d'eau et d'huile d'olive pour les repousser. En ce qui concerne les cochenilles, il est possible de supprimer leurs carapaces avec un chiffon imbibé de bière, d'alcool à 90° et d'eau savonneuse.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.