Culture du Groseillier

Article publié , mis à jour , dans Groseille.

Voici un arbuste aussi fertile que modeste, un arbuste aimé surtout des enfants, qui ont tant de plaisir à manger ses fruits dès les premiers jours de l'été. Jamais de repos pour ce vaillant Groseillier, dont la récolte, pour n'être pas toujours également abondante, n'en est pas moins toujours assurée. Alors que la prune manque, la groseille acquiert de suite une assez grande valeur, parce que, comme vous le savez, elle sert à préparer un sirop et des confitures universellement renommées.

Sol, multiplication et culture. – Le Groseillier vient partout et prospère même dans les endroits dédaignés par les autres espèces fruitières. Ce n'est pas une raison pour le reléguer, comme on le fait trop souvent, dans quelque coin perdu où il vit des années sans soins et sans qu'on y touche autrement que pour en récolter les fruits. Donnez-lui, au contraire, une place dans vos plates-bandes, ou bien consacrez-lui un petit carré; et puis tuteurez-le, taillez-le quelque peu, et vous serez surpris de l'abondance, de la beauté et de la qualité de ses produits. Car le Groseillier n'est pas un ingrat, et il dédommage au centuple des peines que l'on prend pour lui.

La multiplication se fait avec la plus grande facilité, soit de boutures, soit de drageons.

Abandonné à lui-même, le Groseillier devient buissonnant. Il sera bon, si vous le pouvez, de transformer ce buisson en vase, au moyen d'un cerceau qui maintiendra les branches écartées. Vous pourrez aussi en faire de petits cordons verticaux ou obliques> des colonnes, des tiges, des candélabres, que vous obtiendrez très facilement par les procédés ordinaires de la taille. Si vous avez, à l'ouest ou au nord, quelque coin de mur dont vous ne puissiez tirer parti autrement, plantez-y le Groseiller à grappes : il s'y plaira fort bien, et ses fruits s'y conserveront longtemps.

Les fruits du Groseillier poussent sur le bois de l'année précédente, à la base des rameaux et sur de nombreuses petites brindilles. Taillez les rameaux ordinaires à 1 on 2 cm au-dessus des boutons de base; quant aux brindilles, il suffira de les éclaircir de temps à autre pour ne pas épuiser l'arbuste par un excès de production. Raccourcissez les prolongements à 20 cm environ.

Afin de permettre à l'air et à la lumière de circuler sans obstacle, vous supprimerez le bois qui fait confusion, ainsi que les branches mortes. Chez le Groseillier, des yeux se développent fréquemment sur les vieilles branches vous en profiterez pour rajeunir celles-ci. Pendant le cours de la végétation, il est bon de pincer à 5 cm. toutes les pousses qui ne sont pas destinées à fournir des branches de charpente. Il faudra enlever tous les drageons qui se produisant au collet, à moins d'en conserver un pour renouveler le sujet.

Variétés. On distingue trois sortes de Groseilliers le groseillier à grappes, le cassissier et le groseillier à maquereau ou groseillier épineux. Voici les meilleures variétés dans chacune de ces catégories :

1° Groseilliers à grappes.

Groseille grosse rouge ordinaire. La moins acide et la meilleure des rouges.

La Versaillaise. Grosses grappes rouges, de bonne qualité. Grosse blanche ancienne. La meilleure des blanches. Blanche de Hollande. Grappes longues, de bonne qualité.

2° Gassissiers.

Cassis de Naples. Grappe courte et gros grain.

Cassis ordinaire. Variété très fertile et très rustique. 3° Groseilliers épineux.

Les variétés sont très nombreuses et ne présentent guère de différences qu'au point de vue de la couleur et de la grosseur du fruit; celle-ci est d'ailleurs souvent une affaire de culture plutôt qu'une affaire de variétés.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.