La girembelle

Article publié , mis à jour , dans Arbustes fruitiers, Euphorbiacées.

A Madagascar et dans le sud de l'Asie, on trouve en grand nombre le girembellier ou phyllanthus acidus, un arbre fruitier de la famille des Euphorbiacées ou Phyllanthacées. Il produit la girembelle, un fruit comestible également appelé surette, surelle ou groseille étoilée.  Le girembellier est très cultivé dans les régions tropicales et subtropicales.

C'est un petit fruit côtelé de couleur blanc-jaune, avec une peau qui a une apparence cireuse. La girembelle fait entre 1,5 cm et 2,5 cm de diamètre, est juteuse et est très acide. On reconnaît son arbre par ses nombreuses petites fleurs roses constituées en grappes. Sur un girembellier, on peut trouver à la fois des fleurs femelles et des fleurs mâles.

Consommation

Il est possible de consommer la girembelle cuite à travers plusieurs recettes de cuisine. On trouve aussi le fruit en conserves selon la transformation qui en est faite par les industries agro-alimentaires. Avec le jus de la girembelle, des sauces, des sirops et plusieurs boissons peuvent être concoctées.

Culture

Cette plante aime les sols frais et assez riche en humus. On peut la cultiver en plein soleil ou sous un endroit à mi-ombre. Bien que n'étant pas rustique, la girembelle peut résister à des gels légers de -1°C.

MĂ©thodes de culture de la girembelle

La multiplication peut se faire par semis pour une mise à fruits pouvant intervenir après 4 ans. Le bouturage, le marcottage aérien et le greffage constituent d'autres méthodes de multiplication facilitant la culture de la girembelle.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.