AGRONEO

Le salak

Article publié , mis à jour . Par et .

Le salak ou Salacca zalacca est le fruit comestible d'un palmier du même nom appartenant à la famille des Arecacées. Même si l'origine du salak est inconnue, on retrouve cette plante à Sumatra et à Java. Sa culture est développée principalement en Malaisie, Thaïlande et Indonésie. Le fruit du salak est aussi appelé « fruit du serpent ». 3.0 1

Le salak en tant que fruit est une grande drupe ovale de 5 à 6 cm de long, qui a la peau recouverte d'écailles coniques brunes très dures. Cette peau ressemble étrangement à la peau de serpent d'où son appellation de « fruit du serpent ». La chair du salak est blanche et délicieuse avec un goût légèrement acide. Au sein du fruit, on trouve un noyau qui a la taille d'une noisette. Le salak en tant qu'arbre est un petit palmier très épineux avec une tige généralement souterraine. Lorsqu'il entre en production, on peut voir sur celui-ci 3 à 5 grappes, chacune contenant jusqu'à 20 fruits.

Consommation et autres utilisations

On peut consommer la chair du salak nature. Croustillante et sucrée, sa saveur rappelle sensiblement celle de l'ananas. Avec ce fruit, on réalise des gâteaux et on peut le consommer en salade, en sirop ou en soupe. Le salak a plusieurs propriétés thérapeutiques et est particulièrement recommandé aux personnes qui ont des problèmes de digestion. Sa bonne teneur en beta-carotène lui permet également de traiter certaines maladies oculaires.

Culture

Pour une bonne culture du salak, il faut choisir une terre assez fertile et bien exposée au soleil. Un pH allant de 5 à 7 est parfait. La température idéale de culture doit être comprise en 18°C et 25°C. Aussi, il serait bon de faire un apport suffisant en eau afin qu'il y ait une bonne circulation d'air. Il est préférable d'opter pour la culture en terrasse pour cette plante.

Entretien

Il n'y a pas grand-chose à faire en entretien. Il faut simplement veiller à ce que la plante soit pourvue en eau. Les choses seraient plus intéressantes si les pluies se signalent pendant la culture.

Récolte

Lorsque le salak arrive à maturité, ses épines ont tendance à se détacher facilement. La couleur du fruit bascule du brun au jaune et l'odeur qui s'en dégage est bien agréable. Pendant la cueillette, il faut être très prudent car les épines peuvent blesser dangereusement. La récolte est possible 2 fois par an.

Conservation

Le salak peut se conserver pendant 3 semaines environ à une température inférieure ou égale à 10°C.

Svp, notez l'article
3.0 1 5 1
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.

Questions