La quenette, Melicoccus bijugatus

Article publié , mis à jour , dans Arbres fruitiers, Sapindacées, Rhume.

Connu scientifiquement sous le  nom de Melicoccus bijugatus, le quenettier est un arbre fruitier de la famille des Sapindacées. Il produit un fruit comestible appelé quenette, trÚs proche du longane, du litchi et du ramboutan. On situe l'origine de la quenette dans toute la zone allant de la Colombie à la Guyane.

La forme de la quenette est ronde et légÚrement allongée, dans le style d'un petit citron vert. Sous sa peau verte, rigide et lisse, on trouve une pulpe juteuse et sucrée de couleur jaune orangé. Le fruit contient un noyau d'assez grande taille dans laquelle est fixée une amande qui n'est comestible qu'une fois grillée. Le quenettier est visible généralement le long des routes et se remarque par sa grande taille. L'arbre peut en effet aller au-delà des 30 mÚtres. Les feuilles du quenettier sont elliptiques, alternes et opposées 2 à 2. Quant aux fleurs, elles sont blanchùtres et sont rassemblées en panicules terminales.

Consommation

Avec la quenette, on peut rĂ©aliser un dĂ©licieux jus qui s'apprĂ©cie mieux lorsqu'il est bu froid. Pour cela, le fruit doit ĂȘtre cuit Ă  l'eau aprĂšs que sa peau ait Ă©tĂ© pelĂ©e. La quenette est aussi prise en entier avant d'ĂȘtre mis dans du sucre afin de prĂ©parer un sirop qui se consomme avec du rhum.

Culture

Bien qu'il pousse spontanément en bordure de route à partir de graines jetées par les routiers aprÚs en avoir savouré le fruit mûr, le quenettier peut se cultiver comme arbre fruitier et/ou ornemental sur un sol moyennement riche. Sa multiplication peut se faire par semis. Pour cela, il est possible de semer en pots ou en pépiniÚre. En attendant que les jeunes plants deviennent vigoureux, il convient de les conserver à l'intérieur. Outre le semis, cet arbre fruitier rustique peut se multiplier par divers techniques dont le greffage et le marcottage.

Plantation

Lorsqu'ils atteignent 20 cm en moyenne, les jeunes plants sont alors mis en terre et abondamment arrosĂ©s. Lorsqu'ils doivent servir Ă  l'embellissement du paysage, les quenettiers sont en gĂ©nĂ©ral plantĂ©s en haie. La technique de la plantation en cĂ©pĂ©e (comme c'est le cas du bouleau) peut ĂȘtre rĂ©alisĂ©e : dans un mĂȘme trou dont la taille dĂ©pend des mottes, on place 3 pieds de quenettier en veillant Ă  les soutenir par des tuteur. A maturitĂ©, la hauteur escomptĂ©e est de 18 m. Les fruits et le feuillage vert et arrondi sont beaux Ă  voir. Le quenettier peut rĂ©sister jusqu'Ă  une tempĂ©rature de -8 °C.

Poser une question

Vous n'ĂȘtes pas connectĂ©. Vous pouvez quand mĂȘme poster une question, elle vous sera attribuĂ©e si vous dĂ©cidez de vous connecter ultĂ©rieurement.