Le pommier

Article publié , mis à jour , dans Arbres fruitiers.

Avec un goût sucré et parfois acidulé selon les espèces, la pomme est l'un des fruits les plus consommés au monde. Botaniquement, il s'agit d'un faux-fruit ou fruit complexe qui fait partie des fruits dénommés « piridion » par le fait qu'elle soit intermédiaire entre la baie et la drupe. La pomme est produite par le pommier, un arbre fruitier de la famille des Rosacées qui existerait à travers plus de 20 000 variétés.

La pomme est quasiment sphérique et est déprimée à sa base et à sa hauteur. Elle est bien charnue et possède une pulpe homogène. A maturité, la pomme peut être principalement verte et parfois rouge. Il n'est pas non plus rare de voir certaines variétés de couleur jaune, orangé ou de bien d'autres couleurs panachées. Les restes des sépales desséchés sont visibles au sommet du fruit. Après une coupe transversale, on aperçoit au centre du fruit 2 pépins ou graines dans chacune des 5 loges de l'ovaire de départ. Une pulpe mince entoure l'ensemble et correspond au développement de la paroi de cet ovaire.

Variétés

  • Reine des reinettes : sucrĂ©e, pas trop acidulĂ©e et Ă  l'arĂ´me de miel
  • Gala : son arĂ´me est fruitĂ© et elle est très sucrĂ©e
  • Jonagold : très croquante, sucrĂ©e, et lĂ©gèrement acidulĂ©e. Cette pomme est bonne Ă  cuisiner
  • Golden : variĂ©tĂ© sucrĂ©e, douce, parfumĂ©e et croquante, elle est Ă©galement bonne Ă  cuisiner.

Consommation

Lorsqu'on parle de « pomme de consommation », il est question des fruits proposés directement aux consommateurs. Et en fonction de la façon dont ils seront consommés, il existe des pommes de table ou à dessert, des pommes à cuire ou des pomme à cidre. Mais quand il s'agit de «pomme d'industrie », il faut comprendre que ces fruits sont destinés aux industries agro-alimentaires qui les transforment en divers produits. Ainsi pour les pommes de consommation, on peut se contenter de les manger crues ou cuites. De toutes les façons, elles sont parfaites pour accompagner les mets sucrés en gâteau, en tarte, en compote, en gelée, en pâte de fruit ou en confiture.

Au niveau industriel, on utilise les pommes pour la confection de boissons comme le jus de pomme, le « vin cuit », de l'eau-de-vie de cidre comme le calvados ou des liqueurs.

Culture des pommiers

Il est important de faire la culture de la pomme à un endroit bien exposé au soleil. Le sol doit être bien drainé et riche.

Plantation

Il est mieux de le faire en automne afin que l'enracinement se fasse rapidement avant l'hiver. Les périodes de fortes chaleurs sont également à éviter. Le pommier n'étant pas autofertile.

il est nécessaire de planter au moins 2 pommiers. Toutefois, il existe des variétés autofertiles qu'on peut décider de planter si on ne dispose pas d'assez de place pour en planter plusieurs. Mais naturellement, une seule variété ne peut produire assez de pommes que plusieurs réunies.

Entretien du verger

La production de plusieurs pommes est conditionnée par la mise en place d'une bonne taille de fructification. Celle-ci doit se faire avant la reprise de la végétation, à la fin de l'hiver. Cette opération est essentielle car elle permet d'équilibrer le port afin d'assurer une bonne production. Elle demeure la seule opération majeure à faire en entretien.

Lutte contre les maladies et les ennemis de la pomme

Diverses maladies attaquent la pomme et peuvent être virales, bactériennes ou parasitaires. Il existe aussi des maladies cryptogamiques dont la tavelure, l'oïdium et le chancre qui empêchent la pomme d'avoir une bonne croissance. Les pucerons, les acariens rouges, le carpocapse et le psylle du pommier sont autant d'insectes qui ravagent les plants du pommier. Avec de la bouillie bordelaise, à base de cuivre, appliquée à la tombée des feuilles, on peut lutter contre ces maladies. L'utilisation du soufre est recommandée pour une prévention spécifique contre l'oïdium. Quant aux insectes, des insecticides microbiens peuvent les éloigner.

RĂ©colte et conservation

La période de maturité des pommes diffère d'une variété à une autre. Mais généralement, c'est entre juillet et août qu'elles sont bonnes pour la cueillette. S'il y en a déjà à terre, il faudrait vite les consommer étant devenues fragiles du fait de leur chute. Pour conserver les pommes, il est possible de les mettre dans des cagettes en bois. L'essentiel est de veiller à ce que l'endroit soit aéré, frais et sombre.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.