AGRONEO

Le pêcher

Article publié , mis à jour . Par .

La pêche est le fruit du pêcher. C'est un fruit climactérique comestible de la famille des Rosacées. Il est cultivé en France depuis le VIe siècle et y est considéré comme le deuxième fruit le plus cultivé après la pomme.

La pêche est un fruit charnu, juteux et sucré. Sa chair peut être jaune, blanche ou rouge et est couverte par une peau veloutée allant du rose-carmin au rose-saumon. Son noyau est dur et non adhérent. On distingue parmi ses variétés la pêche plate, également appelée « pêche plate de Chine » du fait qu'elle soit produite dans ce pays depuis 2 000 ans. Il y a aussi la pêche de vigne qui n'est pas une variété en tant que telle mais un genre de vigne à chair blanche et à la peau duveteuse verte et rouge dont la maturité est assez tardive. Celle-ci entre en production à la même période que la vigne.

Consommation

La pêche se déguste nature ou cuite, sucrée, glacée ou salée. On peut la marier à du vin, de la pintade, du canard, de l'olive, de l'estragon, du basilic, du gingembre et à bien d'autres aliments. Le fruit fait partie des ingrédients utilisés pour l'élaboration de confiture, de compotes ou de gâteau. Des coquelets aux pêches, de la pintade aux pêches ou du poulet maghrébin aux pêches sont des recettes originales pouvant être concoctées avec ce fruit.

Culture des pêchers

Elle se fait par multiplication et nécessite un sol de pH équivalent à 6,5. Au cas où celui-ci est bas, il faudrait apporter du terreau, de l'humus, du fumier ou du compost. De l'engrais vert permet aussi d'enrichir la terre.

Semis

On peut utiliser les graines ou le noyau de la pêche pour le semis. Mais s'il s'agit de semer le noyau, il est impératif d'opter pour une terre sableuse. Toutefois, il faut savoir que les chances de réussite dans ce cas tournent autour de 60%. Par contre le pourcentage de réussite par l'utilisation des graines est plus grand. Mais quelque soit l'option choisie, des trous profonds de 10 cm doivent être creusés et les graines ou le noyau sont à y placer. Un paillage des pieds est nécessaire pour terminer.

Entretien du verger

Il est bon de procéder à un arrosage régulier afin de maintenir une terre toujours fraîche. C'est un acte important surtout en périodes estivales. Un apport de fumier et/ou de compost est nécessaire au printemps. Tout au long de la croissance, l'arbre doit être taillé par la suppression des rameaux qui ont déjà fructifié. Un éclaircissement est nécessaire avant la floraison. Elle consistera à éliminer les branches mortes situées au centre des plants.

Lutte contre les ennemis du pêcher

Contre les pucerons et les acariens qui ont tendance à détruire les plants de pêcher, un insecticide peut être pompé. Ce pompage est aussi parfait pour lutter contre des maladies comme la galle, l'oïdium ou le chancre. Pour détruire particulièrement la cloche du pêcher qui se répand sur les jeunes pousses vulnérables et les feuilles, il faut appliquer de la bouillie bordelaise.

Récolte et conservation de la pêche

La bonne période de récolte de la pêche arrive lorsque sa peau devient plus fine, souple, et colorée. Son parfum doit être agréable à maturité. Lors de la cueillette, il est nécessaire de manier les fruits avec prudence du fait de leur fragilité. Il faut généralement attendre 5 ans minimum pour la production d'un pêcher, qui a par ailleurs la possibilité d'engendrer des fruits pendant une vingtaine d'années. La pêche peut se conserver à la température ambiante pendant 48h et il faut éviter de la soumettre au froid car les basses températures peuvent lui faire perdre sa saveur.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.