Culture du Noyer

Article publié , mis à jour , dans Noix.

L'Asie Mineure est probablement la patrie de cet arbre qui peut acquérir de grandes dimensions.

La Noix cueillie jeune sert √† pr√©parer un sirop stomachique appel√© brou de noix. Fra√ģche, elle est tr√®s bonne pour les desserts s√®ches, elle se consomme encore, mais elle a perdu de sa qualit√© et est devenue plus indigeste. On peut lui rendre une partie de sa fra√ģcheur en la faisant s√©journer dans du sable humide. Ce fruit donne une huile recherch√©e. Le bois du Noyer a une grande valeur, et il est tr√®s estim√© par les √©b√©nistes, les armuriers, les carrossiers, etc. La d√©coction de feuilles est quelquefois conseill√©e comme insecticide, et indiqu√©e pour faire p√©rir l'herbe dans les all√©es des jardins.

Sol, multiplication et culture Le Noyer redoute l'humidit√©. Il faut le planter de pr√©f√©rence sur les coteaux sains et abrit√©s, car les gel√©es tardives le font souvent beaucoup souffrir et en compromettent la r√©colte. Il se pla√ģt dans les terres perm√©ables, mais pas trop l√©g√®res les terres compactes ne lui conviennent pas. Sa t√™te large et touffue donne un ombrage qui ne permet pas la v√©g√©tation d'autres plantes; aussi passe-t-il pour √™tre nuisible aux cultures voisines.

Le Noyer se propage généralement par le semis, qui ne reproduit pas toujours franchement les variétés. Il peut se greffer; mais ce mode de multiplication lui réussit assez mal, et le bois perd de sa valeur, au moins dans la partie située au-dessus de l'insertion de la greffe.

Les soins à donner au Noyer se bornent à élaguer la tige au fur et à mesure de son grossissement, et à couper les branches qui feraient confusion dans l'intérieur de la tète de l'arbre. Variétés. On en cultive plusieurs, dont une dite Noix à Ujoux donne de très gros fruits mais elle est d'ailleurs peu fertile et de médiocre qualité. La meilleure est encore la noix commune, à fruits allongés et à coque tendre, dite Noix à mésange. Il en est une sorte à végétation tardive, qui mériterait d'être essayée parce qu'elle a moins à souffrir des gelées c'est la Noix de la St-Jean, qui a le fruit moyen et la coque dure.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.