Le jacque

Article publié , mis à jour , dans Arbres fruitiers, Moracées.

Très proche du fruit à pain, le jacque est un fruit comestible cultivé principalement au Brésil, en Haïti et en Asie du sud-est. Il est produit par le jacquier ou Artocarpus heterophyllus, un arbre de la famille des Moracées. Le jacque est originaire de l'Inde et du Bangladesh. Il est souvent appelé pomme de jacque, petit jacque ou Ti'jac.

Le jaquier est un arbre qui ne passe pas inaperçu avec sa grande taille qui se situe entre 15 et 20 m. Il y pousse des feuilles persistantes et ovales qui peuvent faire près de 20 cm de long. Son fruit, le jacque, est très gros et pèse tellement lourd qu'on le considère comme le plus gros fruit du monde. En effet, on trouve certains spécimens qui font 30 kg pour une largeur comprise entre 50 cm et 90 cm. Et puis la particularité du jacque, c'est qu'il ne se développe pas sur une branche mais plutôt sur le tronc de son arbre. Il existe plusieurs variétés dont le jacque dur, avec des fruits bien fermes à maturité, le jacque miel au jus très sucré et le jacque sosso qui a une chair très molle.

Culture du jacquier

Même si le jacquier se plaît sous plusieurs conditions climatiques, il est mieux d'opter pour les climats chauds, à des températures situées entre 27° C et 31°C. Il faut éviter que la plante soit dans un endroit où la sécheresse sévit. Il ne faut pas qu'elle soit inondée non plus. De l'humidité est indispensable à la bonne croissance du jacquier. Le sol de culture doit être bien drainé et le pH compris en 6 et 7,5. Il doit aussi être riche et humifère.

MĂ©thodes de culture

GĂ©nĂ©ralement, le jacquier se cultive par des semis. C'est d'ailleurs la mĂ©thode la plus simple pour cette plante. On doit prendre de bonnes graines de jacque et les enfouir dans un sol bien enrichir en Ă©lĂ©ments organiques. Il faut ensuite les recouvrir par une lĂ©gère couche de terre et rĂ©aliser, pour finir, un arrosage abondant. Il ne faut pas oublier de faire un espacement de 5 mètres entre deux plants. Pour la culture du jacquier, il est aussi possible de procĂ©der par Ă©cussonnage, bouturage, greffage ou par marcottage aĂ©rien.  

Entretien

Après la culture, il faut faire une première taille de formation afin d'obtenir quelques charpentières basses. Il est bon de veiller à ce que la taille du jacque n'aille pas au-delà des 4 mètres afin que la fructification soit avantageuse. Un paillage est nécessaire dans cet entretien.

Ennemis

Même si cette plante montre une bonne résistance aux maladies et aux parasites, il est bon de savoir qu'un excès d'humidité peut entraîner la survenue de maladies fongiques.

RĂ©colte du jacque

Lorsque le jacque est cultivé par semis, sa récolte peut avoir lieu 4 ou 7 ans après la semence. Mais si la culture s'est faite par greffage, il est possible de cueillir les premiers fruits au bout de deux ans.

Consommation et autres usages

Avec une odeur forte et sucrée, le jacque à maturité peut se manger cru ou en confiture. Il est aussi possible de prendre le fruit vert, le préparer et le consommer à travers des plats salés. C'est ainsi qu'à la Réunion, on réalise une recette très célèbre dans la région appelée « ti'jacque boucané » dont le lard fumé fait partie des ingrédients. Le fruit contient des graines qui, bien que toxiques crues, peuvent être consommées une fois grillées ou bouillies. Elles ont une saveur qui rappelle celle des châtaignes. Hormis le côté culinaire, le jacque peut servir à autre chose, comme à de la colle par exemple. En effet, à l'instar de plusieurs espèces des Moracées, le jacquier produit en abondance du latex. Avec la colle jacque, on réalise des pièges pour oiseaux. Le jacquier permet d'obtenir du bois dur de très belle couleur qu'on utilise en ébénisterie pour la confection de meubles.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.