AGRONEO

Cacaoyer, l'arbre du cacao et du chocolat

Article publié , mis à jour . Par .

Culture vieille de 3000 ans, le cacaoyer est originaire des forêts d'Amérique centrale et australe. Il était à l'origine cultivé par les mayas. Ces derniers confectionnaient à partir de la pulpe une boisson. Le nom scientifique de la plante Theobroma cacao, qui signifie « la boisson des dieux », tire son origine de cet usage. Le cacaoyer appartient à la famille des sterculiacées. Aujourd'hui le cacao est cultivé pour ses fèves à partir desquelles on confectionne le chocolat.

Variétés cultivées

Les variétés actuellement cultivées appartiennent à trois principaux groupes à savoir : les forasteros, les criollos et les trinitarios.

  • Originaires d'Amazonie, les forasteros représentent 80 à 90% de la production mondiale de cacao. Leurs cabosses sont jaunes et leur amande est de couleur pourpre-violette. Ces variétés rustiques sont cultivées en Afrique de l'ouest, en Equateur et au Brésil. Leurs fèves sont amères et légèrement acides.
  • Les criollos, qui comptent pour 1 à 5% de la production mondiale de fèves de cacao, proviennent du Venezuela. La couleur de leurs cabosses oscille entre le rouge et le vert tandis que l'amande de leurs fèves est blanche. Ces variétés extrêmement fragiles produisent le cacao le plus raffiné. Leurs fèves sont douces et légèrement amères.
  • Les trinitarios sont des hybrides issus du croisement des deux groupes précédents. Ces variétés qui représentent 10 à 20% de la production mondiale, sont issues de l'île Trinité. Ils associent la rusticité des forasteros à l'arôme délicat des criollos.

Exigences du cacaoyer

Le cacaoyer pousse préférentiellement dans les zones forestières tropicales humides. La température optimale moyenne est de 25 °C tandis que le minimum toléré est de 10°C. Une pluviométrie oscillant entre 1500 mm et 2500 mm de pluie, avec des périodes sèches n'excédant pas 3 mois, est idéale. Le cacaoyer préfère les sols humifères de type argilo-sableux. La profondeur du sol doit être suffisante afin de permettre un développement optimal du système racinaire du cacaoyer.

Systèmes de culture

La propagation du cacaoyer est pour l'essentiel assurée par semis de graines. Les variétés utilisées sont des variétés sélectionnées. Le semis direct étant déconseillé au vu de ses piètres résultats, le mode de semis prépondérant est la pépinière. Cette pépinière est établie sous un abri qui ne laisse filtrer que la moitié de l'énergie lumineuse. Le semis est fait dans des sachets en polyéthylène perforés remplis de terre végétale. Pour la plantation d'un hectare, 2000 plants sont à prévoir.

Les distances de plantation varient de 2,5 m × 2,5 m à 3 m × 3 m. Un ombrage provisoire doit être installée en vue de protéger les jeunes plants. Cet ombrage qui doit réduire de moitié la luminosité totale doit être de préférence rémunératrice pour le planteur. Les bananiers sont bien adaptés à cette fonction. La première récolte intervient entre 18 mois et 24 mois en fonction des variétés. Les rendements oscillent entre 300 Kg et 700 Kg/Ha alors que le potentiel de production est de 2,5 T/Ha.

Déprédateurs et pathologies du cacaoyer

Les mirides sont les principaux ennemis de la plante. Ces insectes causent d'importants dégâts en piquant les cabosses et les rameaux du cacaoyer. L'égourmandage (taille des bourgeons surnuméraires) et l'épandage d'insecticides sont les principaux moyens de lutte contre les mirides. Au nombre des substances actives recommandées, on recense l'isoprocarb, le propoxur, le diazinon, l'endosulfan et le fenobucarb.

Au nombre des principales maladies, on a la pourriture brune des cabosses et le shoot. La première est causée par des champignons du genre Phytophtora tandis que la seconde est d'origine virale. La lutte contre ces maladie est effectuée par des pratiques sanitaires : arrachage de plants malades, taille, récolte des cabosses atteintes et réduction de l'ombrage.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Discussions