AGRONEO

Pomélo, le plus gros des agrumes

Article publié , mis à jour . Par et .

Fréquemment confondu au pamplemousse, le pomélo ou citrus paradisi est un agrume obtenu à l'issu du croisement entre le pamplemoussier et l'oranger. Il est très cultivé en France, en région méditerranéenne. De la famille des Rutacées, le pomélo est considéré parmi les agrumes comme le plus gros et le plus lourd.

Le pomélo est tout rond et bien lourd. Son écorce est épaisse avec une couleur jaune, parfois rose ou verte. Quelques fois, on aperçoit sur la peau de cet agrume des marques rosées. Selon les variétés, la chair du pomélo peut être rose ou rouge. Il existe des variétés de pomélo à pulpe blonde dont le « Marsch d'Israël ». Certaines sont à pulpe rose et particulièrement croquantes et juteuses comme le « Ruby » et le « Red Blush ». D'autres par contre ont une pulpe rouge comme c'est le cas avec la « Star Ruby » produit en Corse, qui se caractérise par sa saveur très sucrée et parfumée.

Consommation

La consommation du pomélo peut se faire de diverses manières. Il est possible de le déguster à travers des tartes, des salades de fruits, des sorbets, des glaces, de la marmelade, en confiture et en bien d'autres aliments. L'agrume peut être pris en jus de fruit aussi bien en entrée, pendant les plats de résistance ou en dessert. Le pomélo se substitue souvent à la vinaigrette et permet de réussir l'assaisonnement de la salade verte. On peut aussi l'intégrer dans des plats de viandes, de poissons et de légumes afin d'apporter une sorte de fraîcheur acidulée et une touche d'amertume.

Culture

Pour une bonne culture du pomélo, il faut choisir un endroit bien exposé au soleil et abrité du vent, et éviter les périodes de froid. Les températures en dessous de -5°C lui sont préjudiciables. Il est préférable d'avoir une terre légère, non calcaire et dont le niveau de drainage est assez élevé afin de favoriser une bonne aération des racines.

Plantation

Le pomélo peut être planté directement en pleine terre ou en pot. En cas d'une plantation en pleine terre, il faut s'y prendre de préférence au printemps. Quant à l'option en pot, on en a recours lorsqu'il gèle dans la région choisie pour la culture. Il est ainsi nécessaire de le rentrer d'octobre à mai et ne pas perdre de vue qu'un rempotage dans du terreau doit être fait tous les 2 ou 3 ans.

Entretien

Dans la culture du pomélo, la taille a peu d'importance. Toutefois, il faut savoir que non taillé, il prendra très vite de l'ampleur. Dans la recherche d'une bonne fructification, chaque nouvelle pousse doit être réduite de moitié en coupant au dessus d'un œil, d'une paire de feuilles ou d'un bourgeon. Cette action permettra en outre à l'arbre d'avoir une belle silhouette. Par ailleurs, le bois mort doit être supprimé au fur et à mesure et il serait intéressant d'aérer l'intérieur du pomélo afin qu'il ait de la lumière.

Récolte et conservation

On passe à la récolte du pomélo lorsque le fruit présente une belle couleur et quand il a tendance à vite se détacher. Il est bon de savoir que le pomélo ne poursuit pas son mûrissement une fois qu'il est cueilli. Pour la conservation de cet agrume, on peut le mettre pendant 1 mois dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.