AGRONEO

Se soigner avec la nigelle (Nigella sativa)

Article publié , mis à jour . Par .

La nigelle est une plante herbacée annuelle. Elle est connue sous d’autres noms : la nigelle aromatique, la nigelle cultivée, le cumin noir, le faux cumin, la poivrette, la nigelle de Crète, la barbe de capucin ou encore la nielle romaine. Elle fait partie de la famille botanique des Renonculacées. Son nom scientifique est Nigella sativa. Cette plante cultivée dans les jardins, affectionne les sols argileux ou sablonneux, les zones chauds et peu humides, et ce, jusqu’à 2 000 mètres d’altitude. La floraison survient au mois de juin et perdure jusqu’au mois de septembre.

D’une hauteur de 30 à 60 cm, la tige dressée est rameuse, côtelée, légèrement velue et anguleuse. Les feuilles constituées de segments lancéolés à linéaires et divisées en lobes étroits, sont alternes, bipennées ou tripennées. Multicolores (blanc, rose, violet, bleu) et en forme d’étoile régulière, les fleurs sont solitaires, axiales et terminales. Le fruit est un follicule contenant des graines noires, ovoïdes, de 2 à 3,5 mm.

Il est fait usage des graines. Elles sont aromatiques, avec un arôme qui évoque le cumin et caractérisées par une saveur forte, légèrement piquante et un peu camphrée, qui évoque celle du poivre. Les graines sont récoltées à maturité quand les follicules commencent à brunir.

Propriétés médicinales de la nigelle

La nigelle, notamment la graine, possède de propriétés stimulantes qui renforcent et stimulent le système immunitaire. Digestive, elle stimule la digestion et facilite le transit intestinal, avec des activités carminatives qui facilitent l’expulsion des gaz intestinaux. Elle agit contre l’excès de mauvais cholestérol en diminuant le taux de glucose dans le sang et le taux de cholestérol dans le sang grâce à ses actions hypoglycémiantes et hypocholestérolémiantes.

Elle est diurétique (favorise la sécrétion d’urine), emménagogue (provoque ou régularise les règles) et galactogène (active la sécrétion lactée chez la femme qui allaite). Elle est douée de vertus analgésiques (qui combattent la douleur), antiallergiques (permettant de lutter contre les allergies) et anti-inflammatoires (permettant de lutter contre les inflammations). On lui prête des propriétés antimicrobiennes (qui permettent de combattre ou de prévenir l’infection microbienne) et antihypertenseurs (qui permettent de réduire ou de prévenir l’hypertension artérielle).

Elle s’avère efficace contre les troubles digestifs, les diarrhées, les ulcères gastriques, les douleurs de l’estomac, les flatulences, le ballonnement abdominal, les coliques, les indigestions, les spasmes digestifs. Elle est utile pour le traitement des pathologies respiratoires, biliaires et urinaires. Permettant, ainsi, de traiter la sinusite, la toux, la bronchite, la rhinopharyngite, les trachéites, le rhume des foins, l’asthme.

Elle est bénéfique aux personnes affectées par le diabète de type 2, les troubles de la pression artérielle, les irritations oculaires, les maux de tête, les vertiges, les douleurs articulaires, les douleurs dentaires et les douleurs menstruelles. On l’emploie en présence des cas d’acné juvénile, d’eczéma, de brûlure, de pustules, d’ulcères et de psoriasis.

Préparations médicinales de la nigelle

Pour un usage interne, une décoction est faite avec 10 à 20 g des graines pour un demi-litre d’eau, à raison d’une ou deux tasses par jour. On prépare aussi un sirop en mélangeant les graines en poudre dans une proportion de 20 g avec un quart de litre d’eau et 100 à 150 g de sucre, à raison de 3 ou 4 cuillerées par jour.

Pour un usage externe, l’on a recours à une décoction à base d’une cuillère à soupe de graines de nigelle en poudre pour un litre d’eau, en vue d’une utilisation sous forme de compresse.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.