AGRONEO

Se soigner avec la fougère mâle (Polypodium filix mas)

Article publié , mis à jour . Par .

La fougère mâle est une plante vivace de la famille botanique des Polypodiacées. Elle a également pour noms communs la néphrode, l’apside, la faitière ou encore la foyère. Le nom scientifique de cette plante est Polypodium filix mas. Elle croît dans les sols acides argilo-siliceux, les terres acides, les forêts ombragées, les fossés humides, les lieux couverts et dans les hauteurs jusqu’à 1 600 mètres d’altitude. La fougère mâle fleurit généreusement au cours des mois de mai et de juin.

Brune à la surface et blanche à l’intérieur, la racine de la fougère mâle, d’une longueur de 15 à 20 cm, est écailleuse, épaisse et fibreuse. Les tiges sont épaisses et courtes. D'un vert sombre, les feuilles sont larges, courtement pétiolées, oblongues lancéolées et cisaillées. Elles se rétrécissent à chaque extrémité. La plante ne porte pas de fleurs et ne produit pas de graine. Les organes reproducteurs sont les spores, ils sont disposés sous les feuilles.

La racine est caractérisée par une saveur d'abord douçâtre, ensuite un peu amère, un peu astringente, sans odeur. Les feuilles et les racines sont les parties utilisées. Les racines sont récoltées au cours de la période estivale et en hiver, quand les principes sont plus concentrés dans cette partie de la plante. Les feuilles sont récoltées durant toute l’année. Avec la dessiccation, la plante perd rapidement les propriétés qui la caractérisent.

Propriétés médicinales de la fougère mâle

La fougère mâle est bien connue pour ses vertus anthelminthiques qui permettent d’éliminer et d’expulser les vers de l’intestin. C’est une plante tonique qui stimule le fonctionnement de l’organisme, avec également, des activités sédatives qui calment et régularisent l’activité nerveuse. Elle possède des vertus détersives qui permettent de nettoyer les plaies et d’accélérer le processus de cicatrisation de celles-ci. Par ailleurs, elle stimule l’appétit grâce à ses propriétés apéritives. Par le biais des actions astringentes qui la caractérisent, la fougère mâle resserre et affermit les tissus, tout en réduisant les sécrétions.

La fougère mâle permet de lutter contre les parasites intestinaux et d’éliminer les vers intestinaux, notamment, la bilharziose, l’ascaris, l’oxyure, l’ankylostome, le bothriocéphale ou le ténia. Elle permet, ainsi, de traiter les parasitoses et les affections vermineuses. La plante apaise les douleurs rhumatismales ou liées à la sciatique. Elle est efficace contre la goutte, les engorgements des intestins et la faiblesse générale. Aussi, la fougère mâle permet de soigner, efficacement, les plaies.

Préparations médicinales de la fougère mâle

En usage interne, la décoction qui est faite avec 30 à 60 grammes de rhizome par litre d’eau, réduit à 500 ml, est un vermifuge qui est utilisé contre les vers, notamment, le ténia en absorbant, une ou deux tasses par jour. Un sirop est concocté avec 30 g de racines, 15 g de bourgeons, un quart de litre d’eau et 100 à 150 g de sucre. Le dosage consiste à absorber 2 ou 3 cuillerées par jour.

Pour un usage externe, un bain du feuillage est utilisé en vue d’apaiser les crises rhumatismales. Les feuilles écrasées peuvent être appliquées sur les zones douloureuses en vue d’apaiser les crises rhumatismales.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.