AGRONEO

Se soigner avec la gentiane (Gentiana lutea)

Article publié , mis à jour . Par .

La gentiane est une plante herbacée vivace. On lui prête bien d’autres noms usuels comme, la gentiane jaune, la grande jansonna, la gentiane officinale, le bois à poudre, le coudrier noir ou encore le quinquina indigène. Elle fait partie de la famille botanique des Gentianacées. Elle a pour nom scientifique Gentiana lutea. Elle croît dans les prairies, les rocailles, sur les terrains calcaires, dans les hauteurs jusqu’à 2 400 mètres d’altitude. Généralement, après plusieurs années, rarement avant 10 ans, la floraison de cette plante survient entre les mois de juin et de juillet.

De couleur jaune, la racine de la gentiane est très longue, pouvant atteindre 1, 50 m de long avec un poids oscillant entre 5 et 7 kg. Creuses, simples et dressées, les tiges robustes de 1 à 1, 5 m, sont de forme cylindrique. Les grandes feuilles elliptiques, mesurant jusqu'à 30 cm de long et 15 cm de large, sont opposées, entières à 5-7 nervures longitudinales. Les feuilles basales sont pétiolées, celles de l’étage supérieur, sont soudées entre elles. Les fleurs de couleur jaune, sont disposées au niveau de la partie supérieure de la tige. Les fruits sont des capsules ovoïdes aiguës contenant de nombreuses graines ailées.

La racine est caractérisée par une saveur amère particulièrement marquée et par une odeur aromatique. Il est fait usage des racines âgées de plusieurs années. L’arrachage des racines des plants âgés, intervient en automne ou au cours du printemps.

Propriétés médicinales de la gentiane

La gentiane est une plante apéritive qui ouvre l’appétit en excitant la sécrétion de la salive et des sucs gastriques. Grâce à ses propriétés laxatives, elle facilite l’évacuation des selles. Elle restaure le tonus général et contribue au rétablissement des organismes affaiblis ou fatigués, par le biais de ses vertus toniques. Ainsi, elle a une action tonique sur tout l’organisme, mais également sur le foie et la vésicule biliaire.

La plante possède des propriétés fébrifuges qui permettent de combattre la fièvre et d’en prévenir les accès. Elle a des capacités vermifuges qui permettent d’éliminer les vers intestinaux ainsi que des activités stomachiques qui facilitent la digestion. Par ailleurs, elle présente également des propriétés cholagogues qui augmentent l'évacuation biliaire.

La gentiane est utilisée pour le traitement, des dyspepsies, des douleurs gastriques, des troubles intestinaux inflammatoires, des troubles fonctionnels de la digestion, des ballonnements, des brûlures d’estomac, des flatulences, des remontées gastriques et des problèmes de transits intestinaux.

On l’emploie contre la perte de l'appétit, l’anorexie, la fatigue, la mauvaise digestion, la digestion difficile, la paresse intestinale, les pathologies parasitaires au niveau de l’intestin, provoquées par un ver. Elle combat la constipation et la diarrhée d’origine digestive. Elle est efficace contre le paludisme, l’insuffisance hépatique, la goutte et les douleurs rhumatismales.

Préparations médicinales de la gentiane

Pour un usage interne, l’on a recours à une infusion des racines dans une proportion de 30 g par litre d’eau, à raison d’une tasse avant les repas. Le sirop est concocté avec la racine en poudre dans une proportion de 25 à 30 g, associée à un quart de litre d’eau et 100 à 150 g de sucre, avec pour dosage, 2 ou 3 cuillerées par jour.

Pour un usage externe, on utilise une décoction de racine concassée dans une proportion de 40 à 60 g par litre d'eau, en vue d’une utilisation sous forme de lavements vermifuges.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.