AGRONEO

Se soigner avec la digitale (Digitalis purpurea)

Article publié , mis à jour . Par .

La digitale est plante bisannuelle ou vivace éphémère, à brève vie. Elle est, également, appelée le gantelet, le doigtier ou le gant de Notre-Dame. Elle appartient à la famille botanique des Scrophulariacées, avec pour nom scientifique Digitalis purpurea. La plante affectionne les lisières ensoleillées ou ombragées, les clairières des forêts, les sols légers à tendance acides, les talus, les sous-bois, le bord des chemins et les hauteurs au-delà de 1 800 mètres d'altitude. Elle est, également, cultivée dans les jardins d'ornement. La période de floraison est comprise entre les mois de juin et d'août.

La tige de la digitale, pouvant atteindre 120 cm, est de forme cylindrique ; elle est droite, simple et velue. La forme des feuilles est ovale ; elles sont pétiolées, dentées et de couleur verte. Les fleurs à corolle tubulaire qui ont la forme d'une cloche, sont disposées en épis terminaux sur une tige penchée vers le sol. Elles sont de couleur pourpre, rose, blanche ou jaune. Le fruit est une capsule de forme ovale contenant des graines de taille minuscule.

La digitale exhale une forte odeur désagréable, elle est caractérisée par une saveur nauséabonde et amère. Le feuillage est la partie utilisée. C'est au cours de la floraison que les feuilles sont cueillies. Les feuilles fraîches, contrairement aux feuilles sèches qui ont un parfum agréable, se distinguent par une odeur repoussante surtout lorsqu'on les froisse. Pour éviter toute fermentation lors de la conservation, les feuilles doivent être séchées rapidement à l'ombre, puis conservées dans un endroit sec.

Propriétés médicinales de la digitale

La digitale est une plante cardiotonique qui tonifie le cœur, accroît l'efficacité des contractions cardiaques ; elle renforce, ralentit et régularise les battements des muscles cardiaques. Sédative au niveau du cœur, elle a également des vertus diurétiques très efficaces au niveau des reins permettant, ainsi, l'évacuation rapide des déchets et des toxines. Les actions hypertensives qui la caractérisent, permettent de relever la tension artérielle.

La digitale est bien indiquée lors des affections cardiaques graves, des infections ou des troubles de l'appareil valvulaire. Ainsi, elle est utilisée dans le traitement d'une faiblesse du myocarde, d'une cardiopathie vulvaire ou en présence d'une insuffisance cardiaque aiguë ou chronique, d'une tachycardie, d'une arythmie cardiaque, d'une fibrillation auriculaire (caractérisée par des battements de cœur très rapides et irréguliers) et d'une asystolie (absence de contractions des ventricules).

La plante est également efficace contre les œdèmes des membres inférieurs, l'anasarque (œdème généralisé se situant sous la peau), l'ascite (présence de liquide dans l'abdomen), l'oligurie (raréfaction ou diminution de la quantité d'urine émise au cours de la journée) et l'hydropisie (concentration anormale d'un liquide organique dans un tissu).

Préparations médicinales de la digitale

En usage interne, une infusion est faite avec les feuilles dans une proportion de 3 à 5 g par litre d'eau bouillante, à raison de 1 ou 2 demi-tasses par jour. Un sirop peut être concocté avec 10 g des feuilles, un quart de litre d'eau et 150 à 200 g de sucre, le dosage consiste à prendre 2 ou 3 cuillerées au cours de la journée.

Pour un usage externe, une décoction de 5 à 10 g par litre d'eau peut être utilisée sous forme de lotions et de lavements. Les feuilles sont, également, utilisées sous forme de cataplasme.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.