AGRONEO

Aloé vera

Article publié , mis à jour . Par .

L'aloé vera fait partie des plus de 300 espèces d'aloès, et est l'une des plus cultivées pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Cette plante succulente, dénommée scientifiquement Aloe Barbendensis Miller, est bien connue des Egyptiens qui l'utilisent depuis 5 000 ans pour élaborer des médicaments. L'aloé vera figure sur la liste des 147 plantes médicinales dont les bienfaits sur l'homme ne peuvent être contestés. L'Aloé vera est de la famille des Aloeaceae.

Constituants chimiques

C'est après 1850 que fut entamée l'analyse chimique de l'aloé vera, et de sa sève a été vite identifiée une substance dénommée aloïne. Après 1930, plusieurs autres recherches analytiques ont été menées et ont permis de dénombrer plus de 160 composants dans l'aloé vera, des éléments qui agissent en parfaite synergie.

La plante renferme même des éléments difficiles à trouver dans l'alimentation quotidienne d'un individu. On peut citer pour un aperçu la présence de 18 acides aminés, des enzymes dont les acides phosphatase-amylase, cellulase, lipase et bradykinase, les vitamines A, B1, B3, B6, B12, C et E, des minéraux comme le fer, le zinc, le calcium, le cuivre et le potassium et aussi des agents naturels dont les saponines et les anthraquinones

Indications thérapeutiques

La plante permet de lutter efficacement contre le vieillissement de la peau et permet de lui donner de l'éclat. On peut s'en servir en outre pour cicatriser rapidement la peau en cas de plaies, d'écorchures ou de coupure. C'est également un moyen efficace pour combattre l'eczéma, les brûlures du soleil et les peaux sèches. L'aloé vera permet aussi de combattre l'acné, le furoncle, l'urticaire, le prurit ou encore l'impétigo. C'est un moyen idéal pour fortifier les ongles.

La plante se présente par ailleurs comme un anti-cancer, un antioxydant et une excellente source de protection du système immunitaire. Elle prévient ainsi le cancer du côlon et de l'intestin, oxygène et renouvelle les cellules saines, améliore la circulation sanguine, détoxifie l'organisme, combat le diabète et le cholestérol et stimule l'organisme. L'aloé vera facilite également la digestion, donne un meilleur appétit et combat la constipation, les ulcères, les ballonnements et plusieurs sortes de douleurs intestinales.

Pour son efficacité, l'aloé vera est souvent associée à une diversité de plantes comme le gingembre, la chlorella, le goji, le curcuma, l'ail, la spiruline, le ginkgo biloba et la menthe poivrée. Ces associations sont réalisées en fonction des maux à traiter. Par exemple l'aloé vera associée au curcuma et au gingembre permet de lutter contre les cancers et les problèmes gastro-intestinaux tandis qu'on parvient à mieux détoxifier l'organisme si la plante est combinée à la spiruline et à la chlorella.

Posologie

Les élaborations thérapeutiques de l'aloé vera sont disponibles sous forme de gel, de crème, de jus ou en gélules et capsules. Ainsi selon les traitements, les applications peuvent être internes ou externes. Le gel par exemple doit être enduit sur la peau en cas de problème cutané alors que les gélules et le jus d'aloé vera sont destinés à un usage purement interne.

Le dosage journalier normal pour les gélules est compris entre 200 à 300 mg. Quant au jus, 2 à 3 cuillères à soupe, équivalant à 50 ml environ, sont recommandées par jour. En cas de blessures ou de brûlure, il est possible de couper un morceau de feuille d'aloé vera qui sera ensuite disposé sur la partie à traiter.

Précautions d'emploi et contre-indication

Il est bon de savoir qu'une partie de la plante peut être toxique si elle est consommée en grande quantité à l'état pur. Il s'agit de l'aloïne, un latex jaune qui se trouve dans la couche externe de la plante. Toutefois, on note de très rares cas d'intoxication car cette substance est retirée avant l'élaboration des produits à base d'aloé vera.

La consommation à l'état pur du jus d'aloé vera est déconseillée car il faut absolument le soumettre à un traitement. Lors de celui-ci, il faut veiller à bien retirer le gel de sorte à éviter la présence en son sein de peau ou de piquants. La plante a un effet laxatif et purgatif et peut ainsi provoquer des diarrhées en cas de forte consommation. Et puis, il est déconseillé de rester au soleil après application cutanée de la crème d'aloé vera à cause du pouvoir phyto-sensibilisant de la plante.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.