AGRONEO

Mineuses des feuilles

Article publié , mis à jour . Par et .

Les mineuses sont des larves d'insectes qui attaquent les feuilles et y creusent des galeries au niveau des 2 épidermes du limbe, formant ainsi des mines. Ce sont en général des chenilles de lépidoptères ou des asticots de diptères phytophages qui par leur action provoque des dégâts plus ou moins graves.

Ces larves font quelques millimètres de long et ont l'apparence des chenilles classiques. Les mineuses peuvent être des larves d'insectes hyménoptères qu'on désigne de fausses chenilles. C'est le cas par exemple des tenthrèdes. Mais elles sont le plus souvent des larves de diptères appelées asticots de mouches. Cela dit, il existe une multitude de mineuses qu'on arrive à identifier en se référant à la géométrie des mines créées. En effet, ces mines peuvent être linéaires, en spirales, ramifiées ou prendre plusieurs autres aspects. On se fie également à la disposition du « frass » – ou excréments – laissé par la mineuse pour l'identifier.

Comportement des mineuses

Compte tenu de leur diversité, le cycle de vie des mineuses varie d'une espèce à une autre. Il y a tout de même des points communs dans le comportement de ces insectes. Il a été en effet remarqué que les œufs sont pondus par les adultes au printemps et que suite à leur éclosion, des chenilles en sortent et pénètrent dans les feuilles. Elles y passent en général toute leur vie larvaire et se transforment après en nymphes. Des individus adultes émergent et se reproduisent à leur tour. Il y a souvent une succession de générations de mineuses entre le printemps et l'automne. Quand arrive le froid hivernal, les insectes adultes se mettent à l'abri en prenant la forme d'une pupe. Cette façon de faire est particulièrement remarquée chez la mineuse du poireau. Celle des citrus préfère s'enterrer dans le sol et attendre patiemment le printemps.

Les signes de la présence des mineuses

Lorsqu'une plante es attaquée par des mineuses, on aperçoit la présence de stries de plusieurs formes. Elles sont de couleur blanc, gris ou brun clair. Les mines sont visibles et peuvent être linéaires, spiralées, tortueuses ou ovoïde selon le type de mineuse. La galerie créée a tendance à s'élargir au fur et à mesure de la croissance du ravageur qui est bien visible sous l'épiderme des feuilles attaquées. Le frass des mineuses est bien en évidence sous la forme d'un dépôt sombre sur le feuillage. Dans certains cas, les feuilles peuvent s'enrouler sur elles-mêmes. Celles-ci peuvent brunir, sécher et tomber. C'est toute la plante qui s‘affaiblit finalement du fait d'une photosynthèse défaillante. En général, la plante affectée par les mineuses ne meurt pas. Toutefois, elle montre une sensibilité aux maladies cryptogamiques et à d'autres parasites.

Lutte contre les mineuses

Ces ravageurs ne sont pas faciles à éliminer, notamment quand la plante attaquée est de grande taille. On peut malgré tout chercher à couper les feuilles atteintes et les brûler. S'il s'agit d'une plante potagère, les jeunes plants doivent absolument être supprimés. En cas d'attaque de grande ampleur, il est possible de faire un traitement chimique. Il faut cependant noter que les insecticides à pulvériser ne donnent pas de bons résultats car les mineuses se servent de l'épiderme des feuilles pour se protéger. On recommande donc d'utiliser des produits systémiques. Les pièges à phéromones sont aussi des solutions pour lutter contre les mineuses.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.

Questions