AGRONEO

Chasser les limaces du jardin

Article publié , mis à jour . Par .

Il y a beaucoup de parasites qui causent des problèmes dans les jardins, mais aucun n'a un appétit plus vorace que les limaces. Bien qu'elles aient l'air inoffensif en raison de leur lenteur, elles peuvent faire beaucoup de dégâts, car elles aiment manger les légumes qui poussent dans la plupart des petits jardins. Ces mollusques embêtants appréciant manger les feuilles de beaucoup de plantes de jardin et si elles sont laissées sans contrôle, elles dépouilleront rapidement les plantes de tout leur feuillage. Bien qu'il soit peu probable d'avoir un jardin sans limaces, il est possible de réduire les dégâts causés en utilisant diverses techniques pour les contrôler ou pour protéger les plantes en repoussant les limaces.

Les limaces sont des mollusques, apparentés au poulpe, aux calmars, aux palourdes et aux huîtres. Elles appartiennent à un sous-groupe de mollusques appelés gastéropodes qui comprend les escargots, les conques et les ormeaux. Les limaces sont semblables aux escargots mais elles sont dépourvues de coquilles externes. Elles se déplacent en utilisant un «pied» qui est un muscle épais sécrétant du mucus pour aider la limace à se déplacer dans le jardin.

Les limaces sont hermaphrodites. Elles sont à la fois pourvues d'organes reproducteurs mâles et femelles. Elles n'ont donc pas besoin de s'accoupler. Selon l'espèce, les limaces atteignent la maturité entre 3 et 6 mois et commencent à pondre des œufs par lots de 30 à 40 dans des zones protégées sous les feuilles ou dans les fissures du sol.

Il existe de nombreux types de limaces et certaines sont plus dangereuses que d'autres. La grosse limace noire ne fait pas beaucoup de dégâts car elle préfère les matières pourrissantes, les excréments et les charognes aux plantes vivantes. La limace de jardin, au contraire, attaque tout ce qui ressemble même légèrement à une plante herbacée.

Les molluscicides

L'utilisation de granulés pour limace est mal vue par beaucoup de personnes, mais ils restent une méthode de contrôle extrêmement populaire auprès d'une grande proportion de jardiniers. Si on utilise des molluscicides, il faudra suivre les instructions sur le paquet et les utiliser frugalement.

Un paillis de granules bleus à travers le sol ne devrait pas être l'objectif. Une première application de granulés dans la deuxième semaine de février fonctionne généralement bien, et permet de se débarrasser d'un nombre important de limaces avant qu'elles ne commencent à se reproduire.

Ces pastilles de métaldéhyde sont un poison qui tue les limaces. Ce composé est également capable de tuer les chiots. Le métaldéhyde provoque des lésions rénales, des dommages au foie et même la mort chez les mammifères, y compris les animaux domestiques. En outre, ceux qui utilisent du métaldéhyde dans leur jardin, finiront sans doute par en manger à l'état de traces.

La terre de diatomées

La terre de diatomées est un engrais fabriqué à partir d'algues fossilisées. On peut facilement l'acheter à la jardinerie, mais il faut s'assurer d'obtenir un type de qualité alimentaire non-toxique. Ce qui est préoccupant avec la terre de diatomées, c'est qu'elle tue aussi presque tous les insectes qui la traversent, dont des insectes bénéfiques qui gardent les pucerons et les mineurs de feuilles sous contrôle.

Il suffit de saupoudrer cette substance sur la zone infestée par les limaces, et celle-ci déchiquettera le corps des limaces quand elles ramperont dessus. Les limaces finiront par mourir et le jardinier pourra dormir sur ses deux oreilles.

Introduire et encourager les prédateurs

Le contrôle biologique est la meilleure façon de chasser les limaces de son jardin. Différents animaux et organismes peuvent être utilisés pour se débarrasser de ces hôtes aussi voraces qu'envahissants.

Nématodes

Les nématodes sont la méthode biologique la plus rapide, la plus efficace et la moins exigeante en main-d'œuvre. Elle peut garantir un jardin exempt de limaces jusqu'à 6 semaines. Un traitement pour environ 200 mètres carrés coûte un peu plus de 20€ pour le moment. Les nématodes sont de petits vers microscopiques qui parasitent et tuent les limaces. Les nématodes sont déversés à la surface du sol, puis ils recherchent activement leur proie et l'envahissent. Une limace infectée cesse de s'alimenter dans les 3 à 5 jours, puis meurt.

Bulime tronqué

Le bulime tronqué (Ruminata decollata) est une espèce de mollusque gastéropode à la fois herbivore et carnivore qui présente l'avantage de manger divers escargots du genre Hélix, les limaces ainsi que leurs œufs. Il le fait si bien qu'il a été introduit dans plusieurs pays comme moyen de lutte biologique car tout compte fait, les dégâts qu'il peut causer aux plantes s'avèrent nettement mineurs comparés aux ravages des limaces. Les Anglo-saxons l'ont surnommé « The Snail Destroyer », entendez le tueur d'escargot (et de limaces).

Un bémol toutefois : le bulime tronqué se nourrit aussi des vers de terre, précieux alliés pour l'humus et le sol. Le bulime tronqué, à ne pas confondre avec Zebrina detrita auquel il ressemble beaucoup, possède une coquille épaisse, conique dont l'extrémité est généralement plate.

Animaux prédateurs

Les hérissons sont le must dans la lutte contre les limaces, car ces bestioles se délectent de ces mollusques. Héberger un hérisson dans son jardin est un moyen judicieux de tenir ces voraces à distance. Il faut cependant s'assurer d'avoir assez d'espace et ne pas avoir ni chats, ni chiens.

Les canards sont de grands prédateurs de limace. Les experts recommandent les Campbells kaki ou les coureurs indiens qui sont les meilleurs carnivores. D'autres races pourraient manger les légumes. Certaines personnes ne jurent que par eux et recommandent vraiment ces animaux. Une bonne solution serait d'avoir une cabane de canard dans le jardin.

Les barrières de cuivre

Les limaces n'aiment pas ramper sur le cuivre. Avec un peu d'intelligence, on peut trouver des barrières vraiment efficaces. Une douzaine de centimes posés sur le sol autour d'un plant peuvent former un rempart contre les limaces. Un câble électrique dénudé est encore meilleur et moins cher.

Pour protéger une plante précieuse, on enroulera un câble en cuivre autour d'une bouteille en plastique et on fixera l'ensemble près du sol autour de la plante. Si on utilise des bâtons pour soutenir la plante, il faudra enrouler également le fil de cuivre autour des bâtons. Il faudra s'assurer qu'aucune des feuilles ne touche le sol ou que les mauvaises herbes ne touchent la plante. Les limaces ne peuvent pas voler mais savent comment trouver des raccourcis!

De la sciure de bois, de la cendre et des coquilles d'oeufs en miettes

La sciure et la cendre de bois, tout comme les coquilles d'oeufs en miettes, constituent des répulsifs naturels pour les limaces. Ces ravageurs des plantes de jardin n'aiment pas ramper sur ces « déchets ». Il faut donc en mettre autant que nécessaire, après les pluies et surtout le soir car les limaces se montrent très actives la nuit et après les précipitations.

Le piège à bière contre les limaces

C'est une méthode très facile à mettre en œuvre et qui permet de tuer les limaces. Tout ce qu'il y a à faire, c'est d'enterrer une assiette plate dans la partie du jardin où on a un problème de limaces. Les bords de l'assiette devront être au niveau du sol et il faudra la remplir de bière. Le lendemain matin, au réveil on trouvera à coup sûr un plat rempli de limaces mortes. Les chances de trouver un plat de limaces mortes sont plus élevées, quoique voir des limaces saoules est très amusant en soi.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.