AGRONEO

Charbon de la pomme de terre

Article publié , mis à jour . Par et .

Originaires des pays de l'Amérique situés en partie sur la cordillère des Andes, le charbon de la pomme de terre est une pathologie fongique. Complexe et insidieuse, elle est caractérisée par l'absence de symptômes dans la partie aérienne de la plante et par de multiples voies de propagation.

Agent pathogène du charbon de la pomme de terre

L'agent pathogène est un champignon dénommé Thecaphora solani. Les sols salins et la forte humidité favorisent le développement de ce micro-organisme qui se propage par le biais des tubercules infestés et à partir du sol infesté. Ce champignon peut contaminer les sols sains à travers l'eau de l'irrigation ou de ruissellement. Les machines agricoles ou les bottes des planteurs sont également d'autres moyens de dispersion de ce champignon.

Les symptômes du charbon de la pomme de terre

L'agent causal du charbon n'affecte pas les feuilles et les racines de la plante. Les symptômes sont manifestes par diverses tumeurs charbonneuses de différentes tailles au niveau de la tige souterraine, des stolons et des tubercules.
Cette tumeur carbonée apparait sous la forme d'une excroissance ou d'une hypertrophie dans les tissus de la tige située sous le sol. Elle émerge et peut être également visible à la surface de la tige. En évoluant elle peut avoir 10 cm de diamètre et infester toute la tige mais également les stolons qui ne parviennent plus à se développer normalement.
Les tubercules infestés sont également marqués par une hypertrophie qui apparaît sous la forme de galles, de renflements difficilement visibles à l'œil nu. Ces tubercules sont alors difformes et contiennent de petites taches noires.

Lutte contre le charbon de la pomme de terre

La lutte contre le charbon est essentiellement préventive et vise à réduire les méfaits, et partant, la propagation de cette pathologie. Les mesures prophylactiques consistent à effectuer la rotation des cultures et à éliminer les mauvaises herbes qui peuvent être des vecteurs de propagation. Le nettoyage des outils et des bottes qui ont été en contact avec le sol infesté, doit être envisagé. Aussi, la fumigation du sol est un traitement chimique particulièrement efficace qui permet d'éliminer la souche fongique de cette pathologie végétale et de réduire ou d'éviter ainsi la propagation de ce champignon phytopathogène.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.