AGRONEO

Gommose, une gomme gluante sur les branches

Article publié , mis à jour . Par et .

La gommose est une maladie qui se répand le plus souvent sur les arbres du genre Prunus, dont les abricotiers, les cerisiers et les pêchers. On l'observe aussi sur plusieurs agrumes. La gommose entraine l'écoulement d'une gomme gluante qui n'est généralement pas dangereuse pour le sujet. C'est pourquoi dans un certain sens, elle n'est pas considérée comme une maladie car sa manifestation est en réalité un moyen de défense de l'arbre lorsque celui-ci subit une agression extérieure. Cependant sa survenue cache très souvent la présence d'un agent pathogène opportuniste.

Facteurs de déclenchement de la gommose

Un accident peut survenir sur l'arbre et peut se terminer par une gommose. C'est le cas lorsqu'il y a des blessures de grêle. Un mauvais entretien peut aussi provoquer cet écoulement de gomme, notamment lorsque la taille est trop sévère. La cause de la gommose peut aussi être d'ordre pédologique avec l'utilisation de sols lourds, imperméables ou trop riches en engrais azoté. Ce qui est aussi probable lors de la manifestation de ce phénomène, c'est l'attaque d'un champignon lignicole qui laisse pénétrer ses spores au sein de la plante à la moindre blessure laissée. Cette plaie peut être issue d'une cassure de branche, d'une griffure animale, d'un éclatement de l'écorce et de bien d'autres situations. Il s'en suit un développement des spores qui forment un mycélium envahissant et destructeur pour le bois. Les champignons du genre Phytophtora sont très souvent en cause dans les cas de gommose.

Manifestation

Lorsque la gommose se manifeste, on constate une perte de sève au niveau de l'écorce, des branches principales et du tronc de l'arbre. Il se forme des boursouflures sous l'écorce et des plaques transparentes de couleur jaune clair s'affichent sur l'écorce. Il s'agit d'une gomme naturelle qui a un aspect visqueux et qui a tendance à se durcir à l'air. Dans la plupart des cas, la gommose entraîne l'affaiblissement de l'arbre, le flétrissement des extrémités des rameaux, le jaunissement des feuilles et une production imparfaite des fruits. Mais ces dégâts surviennent le plus souvent lorsqu'un agent pathogène est à la base de la survenue de la gommose.

Traitement

En général lorsque l'arbre se défend naturellement et que cela aboutit à une gommose, il n'y pas de risque véritable. Mais si l'écoulement de gomme est dû à un champignon, il faut alors s'inquiéter et prendre des mesures. Pour savoir si un champignon est en cause, il faut tenir compte de l'aspect de la gomme. On verra en effet que celle-ci est un peu trouble. Il n'existe cependant pas de traitement pour détruire le champignon et l'arbre est quasiment condamné. Mais il faut tenter le tout pour le tout afin d'affaiblir le parasite. Il serait bon par exemple de curer les écoulements de gomme à l'aide d'un instrument propre et tranchant. Un emplâtre à action chimique peut être mis ensuite. Du mastic cicatrisant à action physique est aussi indiqué. Un traitement de soutien est possible en hiver à travers des pulvérisations de bouillie bordelaise. Il est bon de savoir que les résultats ne sont pas garantis. A titre préventif, il faut toujours refermer toute blessure avec du mastic, et ce, le plus vite possible.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.