AGRONEO

Fente de croissance, fissures des végéteaux

Article publié , mis à jour . Par et .

La fente de croissance est une pathologie non parasitaire qui affecte les cultures. Liée principalement à des effets environnementaux et à des pratiques agro-culturales, cette pathologie a des effets négatifs sur la qualité des fruits et des tubercules.

Facteurs déclenchants

Les facteurs environnementaux favorisant la fente de croissance sont liés à l'humidité et à la température dominée par un temps pluvieux suivi d'une période de sécheresse. Un apport démesuré d'eau ou une irrigation excessive et des brusques changements de température ou de grandes variations de températures affectent la croissance des plantes avec une incidence accrue sur les fruits et les tubercules qui peuvent se fendre. Les fortes pluies et les températures très élevées constituent des facteurs aggravants.
Aussi, ces fissures peuvent apparaître à la suite d'une application excessive de l'engrais azoté ou à une mauvaise application de cet engrais ou d'un herbicide.

Symptômes

La fente de croissance se manifeste par des fendillements ou des fissures radiales et concentriques. En ce concerne les fruits tels que la tomate, les fentes de croissance débutent au niveau de l'extrémité du pédoncule et s'étendent de façon concentrique sur une partie ou toute la circonférence des fruits. Des lignes droites se propagent également vers le bas à partir de la zone pédonculaire.
Ces fissures se fondent et s'élargissent, empêchant ainsi la maturation de la zone atteinte. En s'agrandissant, ces fendillements divisent les tubercules notamment la pomme de terre. Ces fissurations commencent à l'extrémité apicale et s'étendent en longueur avec pour conséquences des tubercules qui s'éclatent plus ou moins.

Moyen de lutte

Il n'existe pas encore de traitement curatif contre la fente de croissance, seules des mesures préventives peuvent empêcher l'apparition de cette pathologie. Celles-ci consistent à mieux contrôler l'humidité du sol en planifiant une irrigation régulièrement et généreuse des cultures et en évitant tout apport excessif d'engrais azoté. Pour réduire les risques liés à cette pathologie non parasitaire, il convient également d'éviter une forte exposition des fruits au soleil en privilégiant par ailleurs un ombrage et une bonne aération des cultures sous serres. Aussi, ces fentes peuvent faciliter l'infiltration des micro-organismes nuisibles qui peuvent provoquer d'autres pathologies végétales telles que la pourriture grise. C'est pourquoi les fruits fissurés doivent être supprimés afin d'enrayer les risques d'infection par des agents phytopathogènes.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.