Les altises

Article publié , mis à jour , dans Parasites agricoles, Chou, Chou-fleur, Maladies du chou.

Les altises sont des prédateurs sauteurs se signalant sur plusieurs cultures, notamment sur celles des plantes de la famille des Brassicacées comme le chou, le navet et le radis. Le nom altise est issu du grec « haltikos » qui veut dire « habile à sauter », une attitude dans laquelle l'insecte excelle.

C'est un insecte sauteur de l'ordre des coléoptères, appartenant à la famille des Chrysomélidés. Il en existe plusieurs espèces et on peut tous les reconnaitre par leur couleur foncée et lustrée. Les altises font généralement entre 2 et 5 mm de long et possèdent des antennes allant de la moitié au deux tiers de la longueur totale de leur corps. Ces insectes ont une paire de pattes postérieures assez développées. En France, le Phyllotreta nemorum et le Psylliodes chrysocephala sont des espèces d'altise très courantes.

Comportement

Grâce au parfait développement de leurs pattes arrière, les altises peuvent faire des sauts de haute amplitude. Cette faculté leur a ainsi valu le surnom de « puces de terre ». Leur cycle de vie varie d'une espèce à une autre. Le plus souvent, les adultes hibernent dans le sol et sous les feuilles des végétaux. Leurs œufs sont pondus au pied des jeunes plants et l'éclosion a lieu après une ou deux semaines. Les larves qui en sortent se nourrissent d'abord des racines des plantes et attaquent le feuillage lorsqu'elles deviennent adultes. On trouve généralement une seule génération d'altises par an.

Dégâts causés

Suite à une attaque d'altises, on constate de petits trous ronds sur les feuilles et des lésions peuvent être visibles sur les tiges. Les jeunes plants sont les plus exposés. Les plus âgés ne sont pas épargnés non plus et auront une croissance ralentie. Lorsque l'infestation est importante, les dégâts le sont aussi et engendrent une réduction de rendement et une dévastation des semis d'automne. La récolte peut être perdue dans certains cas.

Facteurs de risque des attaques d'altises

La vigilance doit être de mise à la fin du printemps, soit entre mai et juin, période à laquelle les altises se présentes. Ils sont en grand nombre quand le temps est particulièrement chaud et sec.

Lutte contre les altises

Il est possible de prévenir l'attaque des altises en arrosant et en paillant le pied des plantes pour ainsi maintenir un bon niveau d'humidité. Ces insectes n'aiment pas en effet les temps humides et passent vite leur chemin dans de telles conditions. On peut les repousser également en répandant de la cendre de bois autour des plantes. Le même résultat est obtenu avec la plantation de trèfle blanc ou de tanaisie. Si l'infestation est importante, il y a des insecticides naturels comme les élaborations à base de pyrèthre ou d'huile de neem dont l'application peut donner de bons résultats. La pose de pièges et l'introduction de la guêpe Encarsia formosa permet aussi de lutter contre les altises.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.