La brûlure des dards du framboisier

Article publié , mis à jour , dans Maladies du framboisier, Framboisier.

La brûlure des dards du framboisier est une maladie cryptogamique commune qu'on retrouve au niveau de tous les framboisiers, notamment chez les espèces à fruits rouges. Elle cause des dégâts importants lors des printemps chauds.

Agent pathogène et transmission

C'est le champignon Didymella applanata qui est en cause dans la survenue de la brûlure des dards du framboisier. Celui-ci a la particularité de proliférer pendant toutes les saisons. Mais c'est en général au cours des pluies de mai et juin, pendant le printemps et au tout début de l'été que son activité est plus dense. A ces périodes, le parasite éjecte ses ascospores hors du périthèce qui vont contaminer les plantes hôtes. Les fructifications sexuées de ce champignon peuvent aussi être des pycniospores dont la dissémination se fait au printemps et à l'automne.

SymptĂ´mes

Cette pathologie laisse apparaître des taches pourpres à côté des bourgeons des nouvelles tiges. Ces taches prennent de l'ampleur et se répandent tout le long des tiges. Celles-ci finissent par se décolorer partiellement ou entièrement. Les taches peuvent prendre un aspect grisâtre en automne-hiver et une allure violette pendant l'été.

Conséquences

A la suite de l'infection, les tiges atteintes portent très peu de bourgeons viables. A leur tour, ces bourgeons engendrent des pousses frêles. Celles-ci connaissent une grande difficulté de fructification et engendrent des pousses frêles qui flétrissent et meurent. Cela est dû à un défaut d'acheminement des éléments nutritifs. Le rendement prend un coup et cela se constate par de mauvaises récoltes.

Facteurs de risque

Les printemps chauds favorisent les cas les plus graves de brûlure des dards du framboisier. Toutefois, c'est généralement en temps humide qu'on remarque les symptômes, surtout quand la terre de culture a une forte teneur en azote.

Moyens de lutte

En adoptant de bonnes techniques culturales, il est possible de limiter les attaques de l'agent pathogène. Il est bon par exemple de planter les framboisiers de novembre à février en prenant soin d'espacer les plants à partir entre 60 cm et 100 cm. Aussi, les cultures doivent être bien aérées : au besoin il faut tailler. Un paillage est également recommandé.

Si la maladie s'est déclarée, il faut rabattre au ras du sol les plantes atteintes et brûler les tiges. On peut ensuite utiliser un fongicide du genre mancozèbe ou un autre à base de cuivre.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.