Le bupreste

Article publié , mis à jour , dans Maladies de plantes.

Le bupreste est un insecte qui attaque principalement les cultures de thuya, d'amandier, de chêne, de pin, de genévrier et de poivrier. Ce coléoptère végétarien phytophage est très présent dans les zones forestières et tropicales. Il a été recensé environ 15 000 espèces de bupreste dont 165 en France.

Adulte, le bupreste est très coloré et certaines de ses espèces font même partie des insectes les plus brillamment colorés. Il possède une carapace parfois bariolée de motifs irisés parfois étonnants. Il est fusiforme et très agile. Allongé et de forme ovoïde, le bupreste mesure entre 7 et 11 mm de long. Il affiche une couleur vert métallique reflétant du bleu. Les élytres du bupreste laissent voir de petites taches sombres. L'insecte engendre une larve très caractéristique, toute blanche, mesurant entre 15 et 20 mm. On la considère comme une larve-marteau du fait de son prothorax très large. Celle-ci est presqu'apode et vit en xylophage. Parmi les espèces de bupreste, Coroebus florentinus, Capnodis tenebrionis et Scintilltrix festiva sont comptées parmi les plus dangereuses.

Comportement

Le bupreste prend son envol pendant l'été et est très actif durant les heures chaudes et ensoleillées. Il a tendance à s'abriter et à rester immobile la plupart du temps. Au cours de la journée, le bupreste se pose au bout des rameaux. Les femelles laissent leurs œufs dans les fentes des tiges ou tronc de l'arbre attaqué et les larves qui en sortent s'y développent pendant l'hiver. Elles creusent ensuite des galeries plates, larges, parfois spiralées et sinueuses qui dégradent les tissus conducteurs.

Signes de la présence du bupreste

Lorsque le bupreste passe à l'attaque, on remarque un brunissement de plusieurs branches. Il s'en suit une interruption du flux de sève due au développement des larves. Les végétaux atteints connaissent une mort progressive.

Lutte contre le bupreste

Il est très difficile d'éliminer le bupreste car ses larves sont bien protégées par l'écorce de l'arbre attaqué. On conseille ainsi comme solution de couper toutes les branches sur lesquelles l'insecte a été repéré et de les brûler. Il est possible d'utiliser un insecticide contenant du deltaméthrine pour prévenir les attaques de bupreste. Cette application doit avoir lieu dès le printemps.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.