AGRONEO

Potiron

Article publié , mis à jour . Par et .

Appartenant à la famille des Cucurbitacées, le potiron est originaire des zones tropicales de l'Amérique du sud. C'est une plante potagère cultivée pour son fruit comestible. Et le terme potiron permet aussi de désigner ce fruit qui est consommé comme légume. La plante fait partie des 5 espèces de courges les plus répandues et ne doit pas être confondue à la citrouille, même si les deux plantes sont de la même famille.

Les variétés de potiron

On trouve une diversité de variétés de potiron qu'on regroupe en 4 groupes. Il s'agit des potirons classiques, les potimarrons, les giraumons et les courges d'Hubbard.

  • Les potirons classiques: Cette variété se reconnaît par des fruits gros et côtelés à la chair généralement orangée et aqueuse. La plus grosse courge a été identifiée dans ce groupe, à savoir l'Atlantic giant qui pèse 600 kg environ! Le Rouge vif d'Etampes, le Vert d'Hokkaïdo, le Noir du Brésil ou encore le Vert olive sont des exemples de potirons classiques.
  • Les potimarrons: Ces potirons se distinguent par leur forme en poire et leur chair farineuse laissant un goût de châtaigne. Les potimarrons sont généralement de couleur rouge brique. L'Uchiki kuri, le Red kuri, l'Akaguri et le Potimarron français sont des exemples de potimarrons.
  • Les giraumons: Les potirons de cette variété ont une forme de bonnet turc et une chair sucrée. Ils sont surnommés « potiron turban » ou « bonnet turc » et le Petit de Chine en est un exemple.
  • Les courges d'Hubbard: Il s'agit d'une variété de potiron de forme oblongue, avec une peau dure quelquefois bosselée et nervurée. Sa couleur habituelle est le vert, même s'il n'est pas rare d'en voir de rouge orangé ou de gris bleu. La courge verte d'Hubbard est la plus connue de cette variété.

Culture des potirons

Quelque soit l'espèce de potiron à cultiver, des semis doivent nécessairement être faits. Le mois de mars est plus propice à cette culture. Il est possible de réaliser les semis sous abri, directement en terre ou en godet. Les graines de la plante sont aplaties et plus ou moins grandes. Pour les semis en godet, il faut en enfoncer 2 ou 3 par godet. La levée est entière au bout de 9 jours et on ne garde que les plantes les plus vigoureuses. La germination s'étend sur une durée de 4 à 5 jours. Pour stimuler le développement des plantes, il est mieux de pincer les tiges au dessus de la 3ème ou 4ème feuille. Un arrosage abondant est nécessaire pour la culture du potiron.

Conditions de culture des potirons

Dès que les plantes sont bien formées, il est conseillé de les pailler au niveau du pied afin que leur fraîcheur et l'humidité dans le sol soient préservées. Compte tenu de son origine tropicale, de la chaleur artificielle est nécessaire lors d'une culture entamée avant mai. Il est préférable d'éviter les périodes de gelées pour la culture pour éviter que les fruits et les tiges soient désorganisés. Le potiron se développe mieux sur les terres légères de jardin. On peut y ajouter du compost siliceux pour une meilleure croissance des plantes.

Récolte des potirons

Le premier indice à considérer afin d'être certain que le temps de la récolte des potirons est arrivé est le feuillage. Dès qu'il jaunit, dessèche et que les pédoncules se détachent facilement, c'est que le légume est arrivé à maturité. La récolte démarre généralement à la fin de l'été, 3 à 4 mois après les semis. Par ailleurs, le potiron est parfois cueilli plusieurs jours avant le temps indiqué pour la récolte afin d'augmenter la durée de conservation.

Consommation des potirons

Toutes les variétés de potiron se consomment cuites et de diverses manières. Le légume peut ainsi intégrer la préparation des purées, des soupes, des tartes et bien d'autres préparations culinaires. La chair du potiron est également délicieuse lorsqu'elle grillée dans une poêle après avoir été découpée en petits morceaux. Ses graines peuvent être grillées et consommées en apéritif.

Conservation des potirons

Les potirons se conservent sans grande difficulté. On peut les garder pendant 6 à 1 an dans un endroit, à condition que celui-ci soit frais et sec. Il est aussi possible de conserver le légume en optant pour la technique de la congélation. A ce sujet, les potirons doivent être cuits et transformer en purée ou en soupe. Le blanchiment est aussi une méthode à partir de laquelle le légume peut être soumis au grand froid pendant de longs mois.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.