AGRONEO

Culture du Kiwano

Article publié , mis à jour . Par et .

Pour que la culture de ce fruit se déroule convenablement, il est nécessaire que le climat soit chaud et que l'ensoleillement soit au top. Le sol de culture doit être fertile et bien amendé. Il ne faut absolument pas cultiver cette plante sous des températures en dessous de 0°C car ce niveau du mercure entraîne la mort inexorable de toutes ses parties.

Semis

Comme le melon et le concombre, le kiwano se cultive par semis. Il est possible de le faire directement en pleine terre à condition d'avoir la certitude de disposer d'un sol bien réchauffé. Sinon, il est mieux d'opter pour la semence en serre chaude pour un repiquage en godets. Pour que tout se passe bien, il faudrait que la serre soit située dans un endroit clair. Le semis est possible aussi en pot. On procède alors en enfonçant une graine à 5 mm de profondeur. Un crayon peut être utilisé pour cet enfouissement. Avant de faire l'installation dans le jardin, il faut que tout risque de gelée soit écarté. Pour que la germination ait lieu le plus vite possible, la température ambiante devra être de 20°C minimum.

Entretien

Lors d'une culture en serre, il est conseillé d'ouvrir les ouvertures quelques jours après le semis afin de baisser l'humidité. Cette action doit avoir lieu chaque jour pendant une heure de temps si les plantules ont 10 cm de haut. Cela leur mettra dans de bonnes dispositions au moment de la transplantation. Dans la culture du kiwano, il est nécessaire de faire des arrosages réguliers, particulièrement en début de croissance. Les mauvaises herbes doivent être supprimées. En ce qui concerne la fertilisation, elle n'est pas très nécessaire dans cette culture et l'usage des engrais azotés est à proscrire car ils ont plutôt tendance à engendrer la croissance des feuilles plutôt que de permettre la mise à fruit. On peut tout de même utiliser modérément de l'engrais riche en phosphore.

Nuisibles

Vigoureux, le kiwano résiste bien aux maladies et aux ravageurs.

Récolte et conservation

Le mûrissement du kiwano intervient tardivement. Il est ainsi conseillé de le cueillir tout vert et attendre qu'il prenne sa coloration orange, preuve qu'il est bien mûr. Généralement, le kiwano se cueille à la fin de septembre et au début d'octobre. Ce fruit peut se conserver pendant une demi-année.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.

Questions