AGRONEO

Culture du soja

Article publié , mis à jour . Par et .

Environ trois mois s'écoulent entre le semis et la récolte. La culture du soja n'est possible que dans les régions à étés chauds. La plante pousse de façon optimale dans une gamme de températures comprise entre 20 et 30 °C. Les températures au delà et en deçà compromettent la croissance de la plante. Le soja pousse bien sur la plupart des sols mais il préfère les sols limoneux et riche en matière organique. La productivité moyenne de la plante se situe autour de 2,5 t/ha.

Préparation du sol

On effectue en général un labour léger. Les labours profonds ne sont indispensables que sur les sols fortement compactés.

Semis du soja

La période de semis devra se situer après le dernier jour de gel. Le semis doit être fait dans un sol chaud. Il se fera en ligne. La distance entre deux lignes sera de 50 cm. Sur la ligne, les grains seront espacés de 5 cm. Le semis s'effectuera à une profondeur de 3 à 5 cm. Le semis manuel est effectué en poquets à raison de 4 à 6 graines par poquet. La dose de semis est comprise entre 50 et 70 kg/ha. On obtient donc des densités de peuplement compris entre 250.000 et 400.000 plants/ha. Les graines de soja perdant rapidement leur pouvoir germinatif, les semences seront donc conservées au réfrigérateur. Les semences sont traitée avec un mélange carboxine et de thirame. Afin d'améliorer la capacité de fixation de l'azote atmosphérique, on traite les graines avec un inoculum contenant des souches de rhizobium : c'est l'inoculation.

Irrigation et fertilisation

Le soja consomme entre 600 et 900 mm d'eau par hectare et par cycle. Il faut cependant noter que le soja ne tolère pas les excès d'eau. Les apports d'eau devront être massifs et très espacés. L'eau, même légèrement salée est à proscrire.

Les nodosités de la plante peuvent fournir à la plante toute l'azote dont elle a besoin. Cependant, il peut s'avérer nécessaire de les booster. Un apport de 50 kg/ha d'urée est largement suffisant. Le phosphore et le soufre combinés sous la forme de superphosphate sont les deux minéraux clé à apporter. La plante réagit de façon aléatoire aux apports de potassium.

Désherbage des champs

Il doit avoir lieu de façon précoce lorsque les plants ont une hauteur comprise entre 5 et 10 cm. Il peut s'effectuer manuellement ou chimiquement. Les herbicides utilisés sont sélectifs. Au nombre des matières actives recommandées nous avons :

  • La bentazone à raison de 1,4 kg de matière active par hectare
  • La pendiméthaline à raison de 920 g de matière active par hectare
  • Le propaquizafop à raison 120 g/ha de matière active
  • La cléthodime à raison de 120 g/ha de matière active.

Monsanto a mis au point une variété OGM doté d'un gène de résistance au glyphosate, un herbicide total.

Défense des cultures

Contre la punaise verte on appliquera du lambda cyhalothrine à raison de 7,5 g par hectare de matière active. Contre les acariens, on recommande 200 g/ha de clofentezine. Contre les pucerons on traitera les parties aériennes avec du lambda cyhalothrine à raison de 12,5 g/ha.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.